Bâtiments administratif et commerces

Bâtiments administratif et commerces

Maison des Paons, Genève

HISTORIQUE / SITUATION

La maison des Paons est peut-être l’un des plus beaux bâtiments de style Art nouveau construit en Suisse romande. Rien de plus, rien de moins. Réalisé 1902-1903 dans le quartier des Eaux-Vives par les architectes Eugène Cavelli et Ami Golay, l’édifice montre trois façades aux impressionnants décors figuratifs sculptés, soulignés par de spectaculaires ferronneries ouvragées. Visible de loin, en bulbe ou à pavillon, la toiture en tuile orange vernissée contraste avec la chromatique claire de l’enduit et des encadrements en roche des étages courants.

Plusieurs fois malmené dans la seconde moitié du 20e siècle, l’immeuble a notamment perdu ses vitrines caractéristiques, ses décors intérieurs et nombre de ses typologies d’origine. Il a par ailleurs fait l’objet d’une désastreuse campagne de rénovation qui – par des méthodes et des produits inadaptés – a bien failli anéantir les motifs de pierre sculptée. Restaurée enfin avec soin dans les années 2010, la maison des Paons a retrouvé son lustre et son élégance. Le rachat du deuxième étage complet permet alors de repenser une spatialité disparue au fil des générations.

PROGRAMME / PROJET

Agréablement orientés et tournant sur chacune des façades de l’immeuble, les 350 mètres carrés à disposition se destinent à une affectation de bureaux. Dans un espace désormais dénué de substance patrimoniale, les potentialités d’aménagement légitiment des interventions adaptées aux besoins contemporains et conformes au haut standing recherché.

Derrière les murs de façades, distribués par un couloir de circulation accessible après un local d’accueil, se trouvent deux bureaux de direction, deux salles de réunion polyvalentes et cinq espaces de travail pouvant recevoir une ou deux personnes. À l’arrière sont aménagés les sanitaires, une kitchenette, une petite zone de repos et une vaste pièce pour le stockage administratif.

Cette organisation claire et fluide est rendue possible grâce à une excellente rationalisation des espaces disponibles et, en même temps, au respect des structures existantes. Maintenus dans leur situation d’origine, les murs porteurs intérieurs garantissent en effet des surfaces tout
à la fois généreuses et équilibrées, sans jamais trahir l’échelle de ce bâtiment historique.

L’indéniable réussite de cette transformation passe également par les options de teintes et de matériaux, alliées à une remarquable mise en oeuvre optimisant les éléments techniques tels que, par exemple, l’éclairage ou les corps de chauffe. Les corniches moulurées décorent délicatement des plafonds blancs, parfois rehaussés par la présence de LED discrètes. Les murs aux tonalités douces se parent de boiseries sobres encadrées par des plinthes et des embrasures en marbre sombre. Réalisé sur mesure, le mobilier–banque d’accueil ou placards intégrés– s’ajuste avec perfection à l’ensemble. Deux types de sol achèvent d’ennoblir les volumes : des parquets cirés dans les bureaux ou les espaces de circulation et un marbre blanc dans les surfaces d’accueil, l’un et l’autre constitué de panneaux façon « Versailles », carrés aux motifs de diagonales entrelacées.

Rendu en temps et en heure, ce chantier mené en site occupé témoigne de l’excellente maîtrise des différentes équipes intervenantes, elles-mêmes appuyées par une direction architecturale aussi efficace que pragmatique.


Télécharger le PDF
Code de référence: 32/3139
Consulter le pdfCommander la version print

Partenariats