Constructions diverses

Constructions diverses

Espace Auto Chablais SA, Noville

Description


SITUATION / CONCEPT

Un centre d’occasions aux courbes contemporaines. Le groupe Leuba, fondé en 1946 et leader de l’automobile en Suisse romande vient de s’implanter à Noville dans le bas Chablais. À la frontière entre le Valais et le canton de Vaud, cette région est en pleine mutation, notamment due à la venue prochaine de l’Hôpital intercantonal Riviera-Chablais.

Depuis plusieurs années, le secteur des Fourches accueille de nombreuses nouvelles entreprises et commerces, comme de nombreux logements. Il devient un pôle stratégique où quelques 25’000 véhicules transitent quotidiennement.
Pour ce nouveau centre de voitures d’occasion, le maître de l’ouvrage désirait un espace d’exposition différent qui s’apparente à une vitrine commerciale avec des lignes contemporaines. Le bâtiment devait devenir un élément emblématique qui s’intègre parfaitement dans son environnement en opposition aux courbes du giratoire au bord duquel il est implanté.

PROJET

Un bâtiment qui reprend la calandre d’une voiture. Le nouveau centre d’occasions est implanté sur une parcelle, vierge à l’origine, qui avait servi de dépôt pour des terres. Le terrain a été assaini avant l’implantation du bâtiment. Son programme se compose de plusieurs parties avec un espace dédié uniquement à l’exposition de plus de 300 véhicules répartis sur trois étages, et un deuxième élément bâti qui regroupe au rez, les bureaux administratifs, ainsi que l’atelier de réparation et d’entretien. À l’étage se trouve un entrepôt de pneus. Les deux édifices sont reliés par un couvert pour les clients. À l’arrière de la parcelle, un généreux parking a été pensé pour faciliter le flux des circulations motorisées, ainsi qu’un tunnel de lavage ultramoderne qui est ouvert au public.

Les courbes arrondies de la partie d’exposition s’opposent à celles du giratoire auquel l’édifice fait face. Telle une vitrine commerciale, les voitures sont mises en valeur et offrent leurs belles carrosseries aux passants grâce à des façades composées d’éléments en verre. La structure de cet espace est composée d’éléments métalliques pour les parties horizontales et d’éléments en béton pour la structure verticale, excepté pour les piliers métalliques qui soutiennent la dalle.

Pour bien marquer ces deux plans, les parties métalliques sont peintes en blanc et les parties en béton sont d’un rouge soutenu, clin d’œil aux bolides de sport. La particularité de la structure métallique tient d’une part dans sa forme arrondie et d’autre part dans sa pente. Elle s’incline dans les extrémités pour permettre aux véhicules d’exposer leur calandre à la vue des passants et non leur châssis. Le défi technique a été de résoudre ce long porte-à-faux qui vient s’ajuster à l’arrondi de la façade en verre.

Les façades sont composées de facettes, non étanches. Leur rôle est principalement de fonctionner comme une protection contre la pluie. A leurs extrémités supérieures des éléments métalliques permettent une ventilation naturelle à l’intérieur de l’exposition, tout en fonctionnant comme exutoire de fumée en cas d’incendie, permettant ainsi de se passer de sprinklers. L’étage supérieur de l’exposition est conçu de la même manière, excepté que le vitrage devient un parapet, le reste étant ouvert. Devant ces vitrages, des bornes de sécurité ont été installées pour éviter que les véhicules ne tombent en cas en cas de mauvaise manœuvre, car les vitrages ne sont pas dimensionnés pour supporter le choc. Quant au dernier étage, il est totalement laissé à l’air libre. A l’arrière de cet élément bâti, une rampe permet d’accéder facilement aux différents niveaux. A l’intérieur, les circulations verticales ont été regroupées au centre. Les piétons peuvent accéder aux étages soit par des escaliers, soit par un ascenseur. Les espaces de circulations sont généreux pour faciliter les flux et les manœuvres avec les véhicules.

L’éclairage intérieur de l’exposition a été particulièrement travaillé afin que les voitures puissent être vues depuis l’extérieur quel que soit la luminosité. La technologie LED a été privilégiée pour pouvoir réussir ce défi technique.



Autres reportages qui pourraient vous intéresser


Constructions diverses | Arzier-le-Muids | Avril 2019

"les Coteaux" à Arzier-Le Muids

"les Coteaux" à Arzier-Le Muids
Constructions diverses | Thônex | Avril 2019

Champ-Dollon

Champ-Dollon
Constructions diverses | Chénens | Avril 2019

Halle à sel de Chénens

Halle à sel de Chénens
Logements | Les Diablerets | Avril 2019

Fiche 2TA-311 /Chalet "Le Rossignol"

Fiche 2TA-311 /Chalet "Le Rossignol"
Constructions diverses | Plan-les-Ouates | Avril 2019

L'Atelier

L'Atelier
Constructions diverses | Lausanne | Avril 2019

Garage P.-A. Keller Sàrl

Garage P.-A. Keller Sàrl
Constructions diverses | Avenches | Mars 2019

Extension Sous-Ville

Extension Sous-Ville
Constructions diverses | Sécheron | Mars 2019

Crèche Origami

Crèche Origami
Constructions diverses | Lonay | Mars 2019

Home La Gracieuse

Home La Gracieuse
Constructions diverses | Grand-Lancy | Mars 2019

Palettes 29-31

Palettes 29-31
Constructions diverses | Renens | Mars 2019

Centre intercommunal de tri de Malley

Centre intercommunal de tri de Malley
Constructions diverses | Lausanne | Mars 2019

Buffet de la Gare

Buffet de la Gare
Constructions diverses | La Chaux-de-Fonds | Mars 2019

Docteur-de-Quervain

Docteur-de-Quervain
Constructions diverses | Zurich | Décembre 2018

Dock B Zürich-E

Dock B Zürich-E
Constructions diverses | Zurich | Décembre 2018

Dock B Zürich-F

Dock B Zürich-F
Constructions diverses | Bex | Juillet 2018

Manège Domaine du Rhône

Manège Domaine du Rhône
Constructions diverses | Monthey | Mai 2018

Structure d'accueil petite enfance

Structure d'accueil petite enfance