Etablissements scolaires

Etablissements scolaires

Coeur du Chêne, Aubonne

SITUATION

Ouverte sur le vallon de l’Aubonne. La parcelle se trouve en bout de plateau, sur un site offrant, depuis le premier étage, une vue sur la Vallée de l’Aubonne. Le projet de base prévoyait un bâtiment de construction traditionnelle abritant une UAPE (unité d’accueil pour écoliers), un restaurant scolaire, un CMS (centre médico-social) et une dizaine d’appartements. Une enquête préalable a engendré une autorisation d’implantation.

Puis la municipalité et la direction des écoles ont ensemble reconsidéré l’agencement des classes, notamment suite à l’accord intercantonal sur l’harmonisation de la scolarité obligatoire ‘’Harmos’’, signé en 2010 par l’ensemble des cantons romands. Le collège d’Aubonne avait besoin d’une extension, or, l’implantation de plusieurs classes dans le nouveau projet s’est avérée possible, tout en gardant l’UAPE et le restaurant scolaire.

A l’étage, au lieu d’un CMS et de 10 appartements on pouvait agencer des salles de classe. Le parking souterrain qui aurait du être affilié aux logements est resté dans le nouveau projet. L’architecte T.Brütsch et l’entreprise Batineg ont collaboré pour favoriser l’implantation d’une construction durable.

PROJET

Un bâtiment en bois parfaitement isolé. Initialement prévu selon le standard Minergie® lors de l’appel d’offre en Entreprise Totale, le bâtiment réalisé fait état d’une consommation globale deux fois moins importante, soit 20 kwh/m2/an maximum. Cette amélioration  de la performance énergétique globale a été proposée par le groupe Batineg en s’appuyant sur l’ensemble de ses bureaux d’architecture et d’ingénierie intégrés.

Pour abriter l’ensemble des activités, deux bâtiments indépendants ont été dessinés, reliés entre eux par une passerelle au premier étage qui permet également de circuler vers la partie du collège qui existait déjà. Dédiée aux classes enfantines et primaires, cette extension intègre 12 classes et une salle des maîtres. Le grand bâtiment abrite des classes de 80 m2 pour les sections enfantines, et le plus petit bâtiment, des classes de 68 m2 pour les élèves du cycle primaire. Les sols sont recouverts de parquet chez les primaires et de résine chez les tout-petits. Un escalier mène au réfectoire qui se trouve sur un niveau semi-enterré dans le deuxième bâtiment. Au rez du grand bâtiment, l’UAPE, agréée pour 84 enfants, en accueille à ce jour une quarantaine. La cuisine a été placée au centre de la composition. De grandes baies vitrées permettent d’illuminer les classes sans éclairage artificiel. La nuit tombée, le bâtiment est intégralement éclairé par des Leds. Pour des raisons esthétiques et pratiques, un jeu de couleur a été mis en place avec un coloris par niveau: rouge, bleu, saumon, ce qui permet aux enfants de mieux se repérer dans l’espace. Le mobilier des classes, en chêne, rappelle le matériau des façades et donne une belle unité à l’ensemble.

La façade Sud est traitée de façon horizontale avec de grandes lames de bois intercalées d’unités vitrées et d’éléments de liaison en aluminium éloxé. L’”éco-gris” est un bois suisse prépatiné à l’aide d’un champignon qui permet au bois de conserver le même aspect dans le temps, sans entretien.

Face Nord, grâce à un jeu architectural de modénatures du bois, on exprime le contrecoeur avec une partie horizontale et une partie verticale au niveau des meneaux de fenêtres. On observe d’autre part des panneaux verticaux ajourés devant les vitrages des sanitaires. Les angles de la construction sont ajourés par les retours des baies vitrées. Au niveau technique, des panneaux solaires photovoltaïques et thermiques ont été installés sur le toit.
Une très petite chaudière au gaz suffit à chauffer l’ensemble des surfaces qui sont parfaitement isolées et bénéficient d’une ventilation double-flux ainsi que d’importantes surfaces de production d’énergie solaire thermique et photovoltaïque.

La construction est mixte avec un sous-bassement béton, nécessaire pour le parking souterrain, et une ossature bois à laquelle s’ajoute une chape en béton, essentiellement pour des raisons phoniques. Les circulations verticales tels ascenseurs et escaliers sont en béton. La dalle de toiture réalisée entièrement en bois a été conçue pour permettre une éventuelle surélévation dans l’avenir. Cette nouvelle réalisation en entreprise totale pour Batineg utilise le concept préfabriqué bois Batiflex™.



Autres reportages qui pourraient vous intéresser


Etablissements scolaires | Gilly | Juillet 2018

Collège salle de sport et parking

Collège salle de sport et parking
Bâtiments administratif et commerces | Crissier | Mai 2015

Bâtiment multifonctionnel

Bâtiment multifonctionnel
Logements | Essertines-sur-Rolle | Mai 2017

Résidences "au Point du Jour"

Résidences "au Point du Jour"
Bâtiments administratif et commerces | Etoy | Février 2019

Halles Commerciales

Halles Commerciales
Bâtiments administratif et commerces | Gland | Novembre 2016

Pavillon Commercial - Gare CFF

Pavillon Commercial - Gare CFF
Bâtiments administratif et commerces | Etoy | Juin 2015

Bâtiment Artisanal

Bâtiment Artisanal
Rénovations | Etoy | Août 2018

Bâtiment Pfister à Etoy

Bâtiment Pfister à Etoy
Etablissements scolaires | Etoy | Juin 2015

Collège "Les Communaux" à Etoy

Collège "Les Communaux" à Etoy
Etablissements scolaires | Bogis-Bossey | Juin 2015

Centre scolaire intercommunal et UAPE

Centre scolaire intercommunal et UAPE
Industrie - Artisanat | Etoy | Juin 2015

Halle Pfister

Halle Pfister
Industrie - Artisanat | Ecublens | Mars 2018

Halle Décision SA

Halle Décision SA
Villas | Collonges-Bellerive | Juin 2015

Villa à Collonge-Bellerive

Villa à Collonge-Bellerive