Industrie - Artisanat

Industrie - Artisanat

Manufacture Cartier Horlogerie, Couvet

HISTORIQUE / SITUATION

Val-de-Travers. Cartier devait disposer d’un nouvel outil de production de composants horlogers. C’est à Couvet, Val-de-Travers, que la manufacture a été édifiée, dans la zone industrielle de La Léchère, à portée de l’Areuse.

PROJET / CONCEPT

Tout en un. Le programme comprend deux halles de production regroupées sur un seul niveau ainsi que des surfaces administratives et un restaurant d’entreprise.

RÉALISATION

Fond de vallée. Les exigences du maître d’oeuvre impliquaient un bâtiment caractérisé par sa grande surface au sol, ses grandes portées et les charges utiles très importantes. Le terrain du fond de vallée n’assurant pas la portance nécessaire, l’immeuble a été fondé sur 315 pieux disposés sur des longrines. Le 1er étage principal est comme posé sur pilotis sur le parking couvert. Un remblais côté nord permet un accès direct à ce niveau, alors qu’au sud les pilotis sont visibles.

Les halles de production s’organisent autour d’une zone
d’activités communes centrales. Les dalles de rez et de toiture sont des dalles mixtes acier-béton qui limitent le poids et franchissent de grandes portées. Ce choix a aussi été motivé par la nécessité de réaliser le grosoeuvre en un temps record.

Transparence. La structure participe à l’image globale de légèreté qui se dégage de la manufacture en réduisant au strict minimum les éléments statiques. Les façades entièrement vitrées reprennent la trame régulière du bâtiment qui organise tous les espaces intérieurs où matériaux clairs et cloisonnements vitrés participent à l’effet de transparence. L’espace central apporte de la lumière naturelle au coeur du bâtiment et règle la disposition des
locaux en attique où se trouvent locaux administratifs
et restaurant.

La manufacture s’inscrit dans une démarche de développement durable : toiture végétalisée, chauffage par échange de chaleur avec la rivière voisine, larges ouvertures pour bénéficier de la lumière naturelle et récupération des eaux de pluie ensuite réinjectées dans les sanitaires. Les concepteurs de la manufacture signent un
ouvrage aux dimensions peu communes tout en légèreté et transparence.