Logements

Logements

Chasseron, Lausanne

HISTORIQUE / SITUATION

Dans le quartier de Montétan-Valency. La parcelle n’avait pas été modifiée depuis les années 1930, époque durant laquelle une grande transformation de Lausanne se faisait par l’ouest, vers l’Avenue d’Echallens.

Rien n’a été démoli et le terrain n’a pas nécessité de traitement particulier. La parcelle, malgré son exiguïté, présentait un beau potentiel. Le quartier a conservé un peu de sa mixité d’origine.
On y trouve encore, en rez-de-chaussée, des artisans et des entreprises familiales pérennes dans le domaine de la peinture ou de la serrurerie, ainsi que quelques surfaces commerciales.

Proche des transports publics et de toutes les commodités de la ville, cette PPE se trouve à deux pas des vastes étendues de prairies et de gazon du parc de Valency et de sa piscine en plein air.

PROJET

10 appartements traversants nord-sud. Chaque étage accueille deux logements, du 2.5 pièces au 4.5 pièces. L’architecte a réussi à exploiter une configuration urbaine restrictive en proposant un projet compact avec des appartements aux surfaces généreuses. Des balcons couverts de 3 m2 au rez-de-chaussée ou 14 m2 aux étages et, à l’attique, une spacieuse terrasse de 60 m2, agrémentent les appartements. Un des deux logements du rez jouit d’un jardin de 80 m2. Tous les habitants peuvent profiter d’une aire de jeux et de détente commune.

Avec des ouvertures agréables en rapport avec le tissu urbain, ni trop vitrée, ni trop pleine, la façade est embellie de balcons qui courent sur toute sa largeur, ce qui lui donne un peu de force et d’horizontalité, en plus d’apporter une barrière phonique aux habitants. Les garde-corps des balcons sont en verre feuilleté translucide discrètement sérigraphié. Des balcons d’angle sur la face sud allègent encore le visuel de l’immeuble. L’architecte a souhaité apporter un esprit loggia à la construction.

La luminosité et l’intimité se gèrent au moyen de stores à lamelles en aluminium thermolaqué et de stores en toile. Le 4ème étage et l’attique sont en retrait pour permettre un droit de vue au voisinage et pour délester le volume du bâtiment. Les attiques et le socle sont marqués d’un coloris brun-cannelle que l’on retrouve sur les meneaux. La résidence est de construction classique en béton armé et terre cuite. En plus des 4 places extérieures, un parking semi-enterré de 8 places a été réalisé dans le prolongement de l’accès à l’immeuble. Le chauffage au sol, à basse température, est produit par une chaudière à gaz complémentée par du solaire.

La construction d’une paroi clouée, sur trois faces, rue du Chasseron puis à l’opposé, en limite de propriété a été nécessaire pour soutenir la charge de la route et du bâtiment voisin. La principale difficulté du chantier, due à l’exiguïté du terrain, a été résolue grâce à une parfaite coordination des différents corps de métiers, rendue possible par une planification précise de chaque étape de la construction. La totalité des lots s’est vendue avant le début des travaux.



Autres reportages qui pourraient vous intéresser


Logements | 1018 Lausanne

Les Plaines du Loup

Les Plaines du Loup
Logements | Pully

Le Viaduc

Le Viaduc
Logements | Crissier

Alpe'Square

Alpe'Square
Logements | Lausanne

La Violette

La Violette
Logements | Rolle

Central Parc

Central Parc
Villas | Belmont

En Malavaux

En Malavaux
Logements | Prangins

Les Morettes

Les Morettes
Logements | La Conversion - Lutry

Les Marionnettes

Les Marionnettes
Logements | Chernex-sur-Montreux

Les Horizons

Les Horizons
Logements | Bursins

Au Marais

Au Marais
Logements | Lutry

Gotta d'Or

Gotta d'Or