Logements

Logements

Corsier Soleil, Corsier

SITUATION / PROGRAMME

Un nouveau quartier résidentiel privilégiant la mixité. Sur les hauts du village de Corsier, en pleine campagne genevoise, un projet d’habitations mixtes de standing a vu le jour. Le projet, imaginé par les concepteurs, s’est développé en trois phases. Depuis l’extrémité de la parcelle longeant la route de Bellebouche, une première étape a donné lieu à quatre généreuses villas individuelles d’aspect architectural identique.

Une deuxième étape a pris le relais avec la construction de deux villas jumelles. En bordure de la route de Thonon, qui mène sur la France, la troisième étape a donné naissance à deux immeubles de taille modeste dont une partie est destinée à de la vente en PPE et l’autre partie a été achetée par la commune au profit d’une fondation. Par ses volumes d’habitations différents, le projet implique intrinsèquement une mixité au niveau de la population.

Les immeubles proposent deux appartements par niveau dont le dernier étage est sous comble. L’agencement de ces appartements a été étudié de manière à optimiser l’espace intérieur. Tous bénéficient d’une belle luminosité grâce à la présence de larges baies vitrées exposées au sud/sud-est.

PROJET

Uniformité visuelle pour l’ensemble du bâti. Pour que l’ensemble du quartier garde une cohérence visuelle, malgré la diversité des éléments bâtis, le maître de l’ouvrage a arrêté son choix sur des teintes extérieures se déclinant dans les tons pastel allant du blanc cassé à des tons rosés très clairs. L’intérieur des logements s’est réalisé, par contre, au gré des acquéreurs.

Dans ce quartier résidentiel où les espaces verts sont fortement privilégiés, le projet a également conçu de généreuses zones de verdure. Sur les parcelles accueillant les villas individuelles, de nouvelles essences d’arbres ont été plantées afin de compenser celles qui ont été ôtées pour les besoins du chantier. Entre les villas jumelles et les immeubles un jardin commun donne lieu à un espace de rencontres. Les logements du rez des deux immeubles disposent de terrasses jardins et un mur antibruit végétalisé a été installé le long de la route de Thonon, axe assidument fréquenté.

Le projet a voué une attention toute particulière au choix des matériaux et au système de chauffage car l’ensemble des habitations devait répondre aux normes du label Minergie. Chaque construction est ainsi équipée de triple vitrage et pourvue d’une ventilation double-flux intérieur.
Les villas sont isolées depuis l’extérieur y compris sous le radier avec une isolation de 20 cm sur les façades et près de 40 cm en toiture. Ces dernières, dont les charpentes sont en bois, présentent quatre pans et reçoivent des panneaux solaires. Pour les villas, le système de chauffage privilégié est mixte entre panneaux solaires et pompe à chaleur de type air/eau. Les immeubles sont aussi chauffés de manière mixte, avec des panneaux solaires en toiture et une chaudière à pellets commune dont le local de stockage au sol mesure 20m2.