Logements

Logements

L'Amandier, Gland

SITUATION / CONCEPT

Privilégier la mixité sociale. Au coeur de Gland, sur une parcelle rectangulaire de 1’821m2, un concours d’architecture lancé en 2010 par la Ville de Gland prévoyait la construction d’un immeuble de 19 logements sur quatre niveaux. La contrainte du concours demandait à ce qu’une partie des logements répondent aux normes de logements protégés et que le rez-de-chaussée accueille une crèche-garderie. Ces contraintes ont permis de réunir sous le même toit plusieurs générations et de favoriser ainsi la vie sociale.

La Ville de Gland a organisé un concours d’investisseur qui a été remporté par la Coopérative Cité Derrière. Celle-ci a optimisé le projet du concours pour obtenir une typologie fonctionnelle et correspondant aux attentes des futurs locataires. La Ville de Gland a mis son terrain à disposition en droit de superficie pour une durée de 75 ans avec une redevance gratuite pendant les 16 premières années afin d’apporter une diminution des loyers. L’Etat de Vaud subventionne également ces logements.

La parcelle, située à proximité immédiate de la gare et des écoles, facilite les déplacements aussi bien pour les familles que pour les personnes à mobilité réduite. Le bâtiment s’insère dans un environnement construit de moyenne densité et se démarque par une architecture contemporaine, exprimée par un prisme irrégulier. La toiture participe à la définition du volume comme une véritable 5ème façade. Les habitations baignent dans une luminosité variée grâce à des plans inclinés avec originalité.

Les logements répondent aussi bien aux familles qu’aux personnes seules allant du studio aux quatre pièces.

PROJET

Des façades rythmées par des pleins et des vides. La typologie de ce nouveau bâtiment est très variée du fait de la diagonale de la toiture qui impose des volumes intérieurs tous différents. Les logements proposent soit des cuisines ouvertes sur le séjour, soit des cuisines fermées.

Quant au rez-de-chaussée, il accueille d’un côté une salle communautaire pour les locataires et de l’autre côté une crèche-garderie de 300 m2, prolongée par 400 m2 de jardin extérieur. Au gré des étages, plusieurs espaces communs, dont une buanderie à l’étage, permettent de créer des lieux favorisant les rencontres entre les locataires.

La diagonale du faîte du toit participe au caractère affirmé de l’immeuble, tout comme ses façades qui se composent de larges baies vitrées et de balcons-loggias jouant entre des éléments pleins et des éléments vides, ce qui participe au dynamisme des façades. Les baies vitrées varient entre des formats horizontaux et verticaux. Certains vitrages se prolongent même sur deux façades. Ces généreuses ouvertures favorisent l’apport de lumière naturelle à l’intérieur des logements qui se veulent généreux. L’apport de lumière naturelle est également privilégié dans les lieux communs grâce à deux puits de lumière dans les cages d’escaliers et d’une verrière Sud-Ouest. Sur les 19 appartements, 14 sont équipés selon les normes en vigueur pour des logements protégés. L’absence de seuils dans ces appartements, ainsi que des douches affleurées au sol et des portes dont les dimensions sont pensées pour faire passer une chaise roulante, permettent aux personnes à mobilité réduite de se déplacer aisément dans les appartements. L’ensemble du bâtiment répond également au label Minergie®.

Un espace extérieur aménagé est réservé à la crèche et permet aux enfants de s’épanouir à l’air libre. En relation avec la salle communautaire, une terrasse aménagée et agrémentée de plantations invite les locataires à se rencontrer. Des places de parc extérieures sont à disposition pour les locataires et les clients de la garderie.