Logements

Logements

Le Champ des Burgondes, 1532 Fétigny

HISTORIQUE / SITUATION

Le village de Fétigny est situé sur l’ancienne voie romaine reliant Moudon à Avenches.  Si des vestiges du passé romain y ont bien été mis au jour, les témoignages de la présence des Burgondes sont venus s’y ajouter. Le projet immobilier Le Champ des Burgondes évoque ce riche passé et s’inscrit au cœur de la localité. La parcelle se trouve en contrebas de la route principale traversant le village, à proximité de l’église et en bordure des champs menant jusqu’aux berges de la Broye. La commune fribourgeoise du district de la Broye, proche de Payerne et d’Estavayer-le-Lac, profite de tous les avantages offerts par ces deux villes. Grâce à sa position géographique, elle est facilement connectée à l’axe autoroutier Lausanne-Berne et à l’aéropôle de Payerne.

Le projet, développé par l’architecte Alain Candelas pour le Maître d’ouvrage prévoyance.ne, comprend deux immeubles d’habitation dont la construction a été confiée à l’Entreprise générale Arcadimmo SA. 

PROJET

Le terrain appartient à la zone de centre village et se situe à l’intérieur du périmètre de protection de site défini par l’ISOS ainsi que dans un périmètre archéologique. Le projet a donc dû tenir compte des prescriptions qui s’y appliquent pour s’intégrer dans le contexte bâti. Les constructions respectent la volumétrie des bâtiments existant dans le voisinage. La toiture à deux pans ou des matériaux tels que le bois des éléments de façade ou les tuiles rouges plates vieillies rappellent la tradition locale.

Conçus dès 2017, les trente nouveaux logements ont ouvert leurs portes aux locataires à l’automne 2019. Ils sont répartis dans deux bâtiments de trois niveaux (rez, étage et combles) construits parallèlement dans la pente. Ceux-ci forment deux volumes séparés mais similaires, articulés chacun en leur centre par une cage d’escalier située en retrait et vitrée. Les façades qui l’encadrent sont traitées avec un revêtement de teinte différente dans l’intention, en relation avec la cage d’escalier, de diminuer l’effet de
longueur de la façade. Seule une partie du soussol est occupée et les places de parc sont disposées à l’extérieur, entre les bâtiments, alors qu’une place de jeu est aménagée en amont des deux immeubles.

RÉALISATION

Les immeubles d’habitation ont été construits dans le respect des délais et des coûts prévus. Leur structure est en béton armé avec des murs porteurs en maçonnerie. Sur les façades pignons, des éléments en bois tels que claustra et séparations en bois grisé évoquent l’architecture vernaculaire. Les logements aménagés dans les combles, éclairés par de grandes lucarnes, jouent eux aussi avec le charme du bois par des lambris de plafond lasurés. Une isolation de façade en polystyrène et des vitrages à verre triple assurent le confort intérieur. L’efficience énergétique est aussi garantie par le choix d’un chauffage à géothermie, par l’apport en énergie des panneaux solaires photovoltaïques posés sur le toit, ainsi que par l’installation, dans chaque logement, du système informatique eSMART qui permet le contrôle des dépenses d’énergie. Les logements offrent ainsi tout le confort souhaité et un cadre de vie agréable proche de la nature.