Logements

Logements

Les Résidences du Carroz d'Amont, Saint-Cergue

SITUATION / PROGRAMME

Une parcelle en pente et en longueur. Acquise en 2010 par un groupe immobilier dont font partie les architectes, la parcelle de 4’800 m2 s’intégrait jusque là à un terrain de plus d’un hectare, au centre duquel était un vieux chalet. Située sur les hauts et au nord du village historique de Saint-Cergue, au lieu dit “Carroz d’Amont”, avec pour voisinage le temple, la cure et un ensemble de bâtiments, jadis agricoles, transformés en habitations, la parcelle est relativement étroite et allongée, bordée au nord par la voie ferrée, une école et des habitations individuelles, au sud par le village qu’elle domine, ainsi que par le chemin du Carroz d’Amont qui mène à la gare. Elle présente une déclivité ouest-est dans une orientation sud-est. Le programme vise à réaliser une quarantaine d’appartements promouvant la mixité sociale et préservant l’environnement naturel, tant par sa conception que par son mode de fonctionnement énergétique.

PROJET

Une situation dominante. La configuration du terrain entraîne la projection d’un ensemble de 4 bâtiments de 3 étages sur rez, contigus, dont l’organisation spatiale conjugue des décrochements verticaux suivant la pente naturelle et des décalages horizontaux comme marquage identitaire de chaque unité. Ils s’inscrivent dans une typologie architecturale locale de toitures à 2 pans.

Placées au nord et au centre de chaque bâtiment, les distributions verticales favorisent une répartition rayonnante des appartements, lesquels vont du studio au 4 pièces, les 2, 3 et 4 pièces étant traversants. Outre qu’elle favorise une organisation rationnelle des espaces, cette variété typologique est conçue comme un antidote naturel à toute “ghettoïsation” générationnelle.

La disposition sur l’axe longitudinal de la parcelle permet d’aménager, au nord, un chemin d’accès au chalet voisin, des places de stationnement et les accès aux bâtiments. Le côté sud est dévolu aux prolongements extérieurs des appartements, jardinets au rez-de-chaussée, balcons pour les étages, lesquels plongent sur la partie ancienne du village dont les toitures s’étalent en direction des Alpes.

Le flux principal de la circulation automobile est concentré à l’ouest de la parcelle, avec entrée du garage souterrain et places de stationnement visiteurs. A l’est, au flanc de la plus importante déclivité du terrain, se dessine un cheminement piétonnier constitué par un escalier.

RÉALISATION

Label Minergie®. Sur une structure porteuse en béton armé, les étages font alterner béton et briques en terre cuite. Une charpente traditionnelle à pannes et chevrons de bois et la toiture de tuiles anthracite teintées dans la masse recouvrent l’ensemble.

Avec son enveloppe périphérique en mousse de polystyrène expansé pour les murs, en laine minérale en plusieurs couches dans et sous la toiture, le système isolant dépasse tant les exigences légales minimales que celles du label Minergie - auquel la construction répond.

Un soin similaire est apporté à l’isolation acoustique avec, entre les logements, murs de séparation en béton armé de 26 cm et dalles de 24 cm surmontées d’une double couche d’isolation sous chape.
Tandis que des panneaux solaires thermiques sont destinés à produire l’eau sanitaire, le chauffage fait appel au bois déchiqueté provenant des forêts voisines.



Autres reportages qui pourraient vous intéresser


Bâtiments administratif et commerces | Chailly-Montreux | Février 2017

ACTI - Business Center

ACTI - Business Center