Logements

Logements

Résidence "Les Charmes", Ecublens

SITUATION / PROGRAMME

L’une des dernières parcelles constructibles à Ecublens. Le maître d’ouvrage a fait l’acquisition d’une parcelle occupée par une maison individuelle dotée d’un grand jardin. Situé à la Route du Bois, à proximité des principaux axes d’Ecublens, ce terrain était un des rares encore constructibles dans le quartier. Proches des écoles et d’un terrain de football, à deux pas des centres commerciaux, le lieu est desservi par les bus et le métro M1.

Le maître d’ouvrage a décidé d’y développer un projet, destiné à la vente en PPE, d’un immeuble de 12 appartements lumineux, fonctionnels et économiquement abordables à l’achat pour des familles de classe moyenne.

Le programme se répartit en trois logements de 31/2 pièces, six logements de 41/2 pièces, deux logements de 41/2 pièces en duplex et un logement de 31/2 pièces en duplex.

Depuis les duplex, les habitants profitent d’une vue partielle sur le lac. Aux 12 places du parking souterrain s’ajoutent 3 places visiteurs extérieures. Une place de jeux pour enfants a été aménagée en extérieur et différentes plantations agrémentent les espaces verts.

PROJET

Un confort de haute qualité. Les architectes ont pris le parti d’une géométrie rectangulaire qui s’adapte au mieux à la parcelle sans s’imposer dans le paysage. La façade est dynamisée par l’alternance du béton, des parapets et des balustrades en verre bleu, qui allègent l’ensemble par le jeu des transparences. Les larges baies vitrées permettent une exploitation optimale de la lumière naturelle. Dotés d’intérieurs spacieux et clairs, les logements bénéficient, au rez-de-chaussée, d’un confortable jardin aménagé avec terrasse et dans les étages, de balcons généreux orientés plein sud.

La parcelle étant exiguë, la stabilisation des talus ainsi que la mise en place du radier ont nécessité des mesures particulières. Cinq puits de pompages ont été nécessaires pour poursuivre les travaux. Un radier général en béton assure l’assise du bâtiment. La structure porteuse est réalisée en béton armé et la maçonnerie en brique terre cuite. Les façades sont isolées en périphérie, avec un enduit de finition. Les fenêtres se composent d’un triple vitrage, avec cadres en PVC blanc. L’immeuble est équipé d’un chauffage au gaz et des panneaux solaires produisent l’eau chaude sanitaire. Grâce à une direction des travaux efficace et une bonne coordination des entreprises, le chantier débuté en mai 2013, a pris fin en juillet 2014, deux mois avant la date initialement prévue.