Logements

Logements

Sapins 3, Genève

HISTORIQUE / SITUATION

Le nom du « chemin des Sapins » rappelle qu’autrefois, le quartier de Cointrin était une région très boisée. Le nouveau bâtiment implanté au numéro 3 est situé sur la Commune de Meyrin, à proximité de l’aéroport et des transports publics. Initiatrice du projet, la Coopérative Fleurettes/Les Sapins, laquelle fait partie du Groupement des coopératives d’habitation genevoises, a pour mission d’assurer à ses membres des espaces d’habitation dans le respect de sa charte éthique basée sur la vie en commun et la solidarité. L’objectif est de favoriser un développement immobilier alternatif, à but non lucratif et plus accessible aux Genevois, en application de la loi générale sur le logement et la protection des locataires. Le projet s’inscrit également dans une démarche privilégiant le développement durable.

PROGRAMME

Le projet développé par ris + partenaires architectes SA propose la construction d’un immeuble de quatorze logements en location et d’un parking souterrain en zone de développement 3 (« grandes maisons affectées à l’habitation, au commerce et aux activités du secteur tertiaire »), sur un site ayant fait l’objet d’un plan localisé de quartier. Il comporte cinq niveaux hors sol accueillant deux appartements au rez-de-chaussée inférieur et trois au rez-de-chaussée supérieur, le même plan d’étage (soit deux 4 pièces et un 5 pièces) se répétant sur les trois derniers niveaux.

CONCEPT

Le nouveau volume vient se raccorder à un bâtiment fraîchement construit. Les deux immeubles sont totalement séparés, nonobstant l’identité commune au niveau des revêtements de sol et de la végétation, ainsi que la présence d’un square, autant d’exigences formulées dans le PLQ. Le même architecte paysagiste a d’ailleurs porté son regard sur les deux réalisations. La mise en place d’une rampe (différence de hauteur de 50 centimètres) a pour but d’opérer la liaison avec le cheminement existant voisin. Celle-ci intègre les bordures latérales en béton formant les murs de soutènement. Le parking souterrain est raccordé à celui du même bâtiment voisin : les locataires du chemin des Sapins 3 y accèdent par une rampe commune. Les onze places de parc peuvent accueillir une borne de recharge pour les véhicules électriques.

RÉALISATION

Le nouveau locatif, présentant une empreinte au sol quasi carrée, hérite d’une cage d’escalier centrale. Sa conception repose sur une ossature en voiles et dalles béton se doublant d’une enveloppe avec isolation périphérique crépie de couleur sable. L’originalité de la façade réside dans l’éclairage indirect s’opérant sur les balcons. Les concepteurs ont en effet choisi d’installer des luminaires verticaux placés dans l’embrasure de l’isolation. La qualité des matériaux et des finitions élaborées se retrouve dans l’ensemble du bâtiment, à commencer par l’entrée principale : effet cathédrale assuré grâce au béton type 4 conservant l’empreinte des panneaux de coffrage et à la présence d’une suspension avec de grands anneaux fins et épurés assurant l’éclairage de ce hall d’entrée.

Les balcons, des éléments en béton préfabriqués, sont entourés de garde-corps à barreaudages de teinte dorée (garde-corps en verre transparent pour les portes-fenêtres). Les terrasses privatives des appartements au rez-de-chaussée, orientées plein Sud, sont couvertes de dallettes en béton gris. Au chapitre aménagements intérieurs, on mentionnera les revêtements de sols constitués en grès effet pierre naturelle dans les communs et certains locaux techniques. Parquet et carrelage/faïence grès cérame alternent dans les appartements.

AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS

Le chapitre aménagements extérieurs constituait l’un des éléments moteurs du projet. Outre le pavé gazon dans la zone d’accès camion pompier SIS, l’engazonnement et les massifs graminés prévus au Sud, la touche de verdure est apportée par la haie en végétation persistante de type « Photinia », « Viburnum » et « Laurier Cerise » sur le pourtour des terrasses, ainsi que trois arbres de moyennes tiges sur zone en pleine terre. Le cheminement piétonnier « privé » a été réalisé en béton strié antidérapant, tandis que le cheminement piétonnier, commun au square, est en enrobé. Les aménagements extérieurs au Nord, côté chemin des Sapins, relevaient de la responsabilité de la Commune.

CONCEPT ÉNERGÉTIQUE

Au bénéfice d’un label haute performance énergétique, le nouvel édifice est raccordé à un chauffage à distance. La production de chauffage émane de la sous-station logée dans la partie technique du bâtiment voisin existant. À terme, c’est l’ensemble du quartier qui sera ainsi alimenté.



Partenariats