Rénovations

Rénovations

Bâtiment commercial, 1844 Villeneuve

HISTORIQUE / SITUATION

Au départ, le déménagement de LIVIQUE (EX TOPTIP) dans le centre « Villeneuve Retail Park » réalisé en 2017 par le même maître d’ouvrage et le rachat avec l’objectif de revitalisation de ce premier centre commercial situé en pleine zone commerciale et  industrielle de Villeneuve dont la présence était d’autant plus remarquée qu’un silo central dépassait en hauteur tous les bâtiments voisins. C’est bien la hauteur disponible qui a présidé à l’idée de l’exploiter en créant une salle  d’escalade et en consacrant la partie basse à des commerces. Avec le souhait que la coexistence du shopping et de la « grimpe » serait une source d’attraction pour les amateurs des deux activités.

PROGRAMME

L’intention du maître d’ouvrage était d’optimiser les surfaces commerciales sans toucher au volume existant. Pour ce faire, il s’agissait d’obtenir deux niveaux pleinement exploitables dans le volume existant et de minimiser la surface de distribution qui ne peut faire l’objet de location. La difficulté principale tenait à la faible hauteur disponible en raison d’une toiture basse. Pour l’exploitation du silo et sa très grande hauteur, l’idée était d’implanter des murs d’escalade homologués pour  la compétition.

PROJET

Le projet organise les espaces commerciaux autour d’un mall « à l’américaine », une galerie unique sur deux niveaux qui s’ouvre sur l’espace de stationnement au travers d’un grand portique. L’implantation d’un mur d’escalade extérieur sur la façade du silo, visible loin à la ronde, signale l’offre particulière de cette entreprise. À l’intérieur du silo, le placement des cages d’escalier optimise les déplacements tout en réduisant leur nombre. De même que la répartition des étages sur la hauteur fluidifie les circulations verticales.

RÉALISATION

Le radier a dû faire l’objet d’une reprise intégrale pour le consolider par des micropieux forés sans démolition de la partie basse du bâtiment. Une structure métallique avec des pièces allant jusqu’à 24 mètres de haut a été mise en place. Enfin, une enveloppe de panneaux sandwiches a permis la réalisation dans des délais extrêmement serrés. À l’intérieur, des dalles mixtes ont été posées, laissant la finition des sols au choix des locataires des surfaces commerciales.

TECHNIQUE

Tous les locaux sont équipés d’une ventilation à double flux. L’isolation de la toiture existante est renforcée pour mise aux normes et sa surface exploitée au maximum de ses possibilités pour implanter des panneaux solaires photovoltaïques.

MESURES PARTICULIÈRES

Le renforcement du radier a nécessité le forage de plus de 800 micropieux – pour une surface totale de plus de 13 000 mètres carrés – pour supporter la charge du bâtiment. Avant ces travaux, le dallage de l’ancien bâtiment présentait des affaissements de plus de 30 centimètres. Il a fallu également refaçonner les murs de pied des façades existantes pour obtenir une base à niveau pour poser les nouvelles façades.

AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS

Un réaménagement de 316 places de parking s’est révélé nécessaire ainsi que la création d’un nouveau giratoire pour fluidifier l’accès au parking. Une série d’arbres ont été replantés pour compenser ceux abattus lors des travaux.

DÉFIS

Le principal défi a tenu à un délai très serré de onze mois qui a conduit à mener de front la planification d’exécution et la construction. D’où la difficulté de s’adapter aux aléas et demandes particulières des maîtres d’ouvrage. Matériellement, le sol peu compact avait une fâcheuse tendance à provoquer des tassements différentiels et la pente extrêmement faible rendait complexe le tracé des canalisations à écoulement gravitaire. Enfin, huit futurs locataires, avec leurs propres exigences qui évoluaient avec l’avancement du chantier, ne facilitaient en rien la tenue du délai.

POINTS FORTS

Le chantier a été mené à bout en à peine une année, ce qui constitue un record, tout comme l’aménagement de la plus grande et la plus haute salle d’escalade de Suisse romande.