Burenoz 23 - 25 - 27

Rénovations

Rénovations

Burenoz 23 - 25 - 27, Belmont-sur-Lausanne

HISTORIQUE / SITUATION

Cet immeuble locatif sur sept niveaux hors sol est implanté à l’Ouest de la commune de Belmont-sur-Lausanne. Ancré à la route du Burenoz 23, 25 et 27, sa typologie est identique à celle d’un bâtiment voisin (29, 31 et 33) également propriété de la Caisse de pensions de l’Etat de Vaud. Oeuvrant pour le compte du Maître d’ouvrage, Retraites Populaires a entrepris d’importants travaux d’assainissement sur ces deux objets dont la construction remonte à 1979. Ceux-ci touchent aussi bien l’intérieur que l’enveloppe du bâtiment.

CONCEPT

Sans vouloir révolutionner la conception architecturale du bâtiment, l’idée des architectes était plutôt de donner un coup de frais au niveau visuel. Les façades pignon se distinguent aujourd’hui par leurs couleurs brun taupe. Les balcons de la façade Sud ont subi une cure de jouvence englobant le piquage et le rhabillage ponctuel des sols, ainsi que la mise aux normes des balustrades.

Les trois entrées de l’immeuble sont savamment mises en valeur grâce à la création de trois sas constitués de parois vitrées avec portes à doubles vantaux. Des sas qui permettent également d’assurer la sécurité des locataires, seule la première des deux portes d’entrée demeurant ouverte pour le facteur.

RÉALISATION

Subdivisée en trois parties, cette imposante construction (11627 mètres cubes) est composée de 36 logements de 3 et 4 pièces pour une surface totale de 4250 mètres carrés. La réhabilitation avait principalement pour but d’améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment. Outre la mise en place d’une nouvelle isolation en toiture, l’amélioration a été rendue possible par la pose d’une isolation thermique en laine de pierre sur les deux façades pignon et la façade arrière de l’édifice, un crépi minéral habillant les trois faces. A signaler, le traitement de la carbonatation des bétons apparents. Côté balcons, les menuiseries extérieures en bois ont toutes été remplacées par des éléments en PVC avec triple vitrage.

AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS

Le remplacement des portes palières des appartements et des locaux figurait évidemment au cahier des charges, au même titre que la mise en place d’un éclairage de secours et de signalisation des voies de fuite dans les mêmes parties communes. Trois exutoires de fumée font leur apparition au dernier niveau des cages d’escalier.

CONCEPT ENERGÉTIQUE

La rénovation de l’enveloppe de l’immeuble et des installations techniques a permis de faire baisser de manière significative les émissions relatives de CO2/m2. La chaudière à mazout existante a été remise en état. A mentionner, l’adjonction d’une pompe à chaleur fonctionnant sur l’extraction d’air des appartements et l’installation d’un chauffe-eau additionnel pour la récupération d’énergie. L’isolation accrue des murs et de la toiture ainsi que les fenêtres à triple vitrage participent au bon bilan énergétique de l’ensemble.



Partenariats