Burenoz 29 - 31 - 33

Rénovations

Rénovations

Burenoz 29 - 31 - 33, Belmont-sur-Lausanne

SITUATION/HISTORIQUE

Implanté sur la commune de Belmont-sur-Lausanne, à l’Est de la capitale vaudoise, cet immeuble barre comporte 36 appartements proposés en location. Le Maître d’ouvrage, Retraites Populaires, a initié un vaste programme d’assainissement englobant plusieurs de ses biens immobiliers érigés dans le même quartier résidentiel de Burenoz. La réfection des balcons et des ascenseurs, de même que la transformation des halls d’entrées, figuraient également dans le cahier des charges, au même titre que la mise en place d’un système de ventilation contrôlée et la mise aux normes de sécurité incendie et SUVA du bâtiment.

PROGRAMME/RÉALISATION

Les concepteurs ont opté pour une isolation thermique en laine de pierre sur les deux façades pignons et la façade arrière du bâtiment. Une isolation périphérique habillée d’un crépi minéral, tandis qu’une nouvelle peinture extérieure recouvre le soubassement du bâtiment et les parapets des balcons, ces derniers héritant d’une nouvelle chape de pente et d’une étanchéité sensiblement plus efficace. Autres petits plus, le revêtement de sol en grès cérame et les nouveaux garde-corps. Les stores existants ont été remplacés par des volets roulants dans toutes les chambres. Des stores en toile remplacent aujourd’hui les stores à lamelles des balcons.

AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS ET INTÉRIEURS

Les trois sas d’entrées nouvellement créés sont constitués de parois vitrées avec portes à doubles vantaux. Au chapitre des aménagements intérieurs, on mentionnera le remplacement des portes palières d’appartements (homologuées EI30), la réalisation de trois exutoires de fumées dans les cages d’escaliers au dernier niveau, le remplacement de l’éclairage des parties communes et la mise en place de système d’allumage par détection.

CONCEPT ÉNERGÉTIQUE

La rénovation de l’enveloppe de l’immeuble et des installations techniques a permis de faire passer les émissions relatives de 40 à 15 kg CO2/m2. Grâce à une analyse préalable effectuée au travers des 15 indicateurs de la « Boussole durable 21 », le bâtiment bénéficie d’une plus-value en matière d’ESG (critères environnementaux, sociaux et de gouvernance). La chaudière à mazout existante a été remise en état. A signaler, l’adjonction d’une pompe à chaleur fonctionnant sur l’extraction d’air des appartements et l’installation d’un chauffe-eau additionnel pour la récupération d’énergie. L’isolation accrue des murs et de la toiture ainsi que le remplacement des fenêtres par des modèles PVC à triple vitrage participent au bon bilan énergétique de l’ensemble.



Partenariats