Rénovations

Rénovations

Parc de la Rouvraie 6, Lausanne

HISTORIQUE/SITUATION

Rénovation intérieure d’une tour de 15 étages. Le quartier du Parc de la Rouvraie a été édifié, de la fin des années soixante au milieu des années septante, sur la base d’un programme de logement typique des réalisations de cette époque. Il constitue aujourd’hui un ensemble homogène, réunissant des constructions de grand gabarit sur le flanc de la colline de Sauvabelin, dont les aires boisées toutes proches représentent un voisinage agréable. Côté aval, les quartiers de Bellevaux et de la Borde, secteur traditionnellement populaire, sont également en profonde mutation.

Construits à l’époque sur des standards plutôt élevés en fait de volumes disponibles et d’aménagements intérieurs, les bâtiments présentent toutefois une aptitude au vieillissement assez faible, à l’instar de la plupart des réalisations qui leurs sont contemporaines.

L’assainissement périphérique de la tour “Rouvraie 6”, comme des deux tours voisines a été réalisé en 1999-2000, afin d’améliorer le bilan énergétique des immeubles, dont le mode constructif préfabriqué, sans aucune isolation des façades, était bien éloigné des standards énergétiques actuels. Une isolation périphérique et de nouvelles fenêtres ont été installées en vue d’atteindre les performances d’isolation thermique requises à son exploitation dans des conditions économiques satisfaisantes, mais aussi pour améliorer l’image de l’édifice. Le programme de cette nouvelle intervention, menée en 2013 en partenariat avec Swiss Life, poursuit le même but: donner au bâtiment le confort d’usage attendu des locatifs actuels. La rénovation intérieure concerne 91 appartements, sur 15 étages, une entrée au Rez et les 2 niveaux de sous-sol.

RÉALISATION

Redonner une nouvelle jeunesse au bâtiment. Le programme de rénovation comprend l’amélioration des circulations intérieures, le remplacement des infrastructures techniques et la mise aux standards actuels des cuisines et des locaux sanitaires. Dans les parties communes, escaliers et entrée, le remplacement des 91 portes palières d’appartements (EI30), la peinture des murs, de nouveaux faux-plafonds et un nouvel éclairage des paliers d’étages apportent luminosité et confort. Les buanderies sont transformées, dédoublées et rénovées. Le problème de l’amiante est traité par confinement de celle-ci dans les couloirs communs à tous les niveaux et désamiantage des zones rénovées. L’ensemble des techniques est rénové ou remplacé, en commençant par un nettoyage des ventilations existantes et le remplacement de toute la tuyauterie sanitaire d’alimentation, des colonnes d’écoulement en PVC et des sorties de VCC en toiture.
Le remplacement des installations électriques, y compris les tableaux et compteurs complètent le dispositif. Dans les appartements, le remplacement de tous les équipements et agencements des cuisines, des salles de bains et des wc séparés, s’ajoute à la mise en place d’un nouveau carrelage et de papier mural ingrain, à la peinture des murs, des plafonds et des boiseries, pour un rafraîchissement complet des logements.

La rénovation a d’ailleurs permis la pose d’une baignoire plus grande et d’un lave-mains dans les wc séparés. Les travaux ont été réalisés en 6 semaines pour les 4 pièces et les 3 pièces et 5 semaines pour les studios, y compris les différentes interventions liées au désamiantage. Seuls 2 appartements vacants lors des travaux de rénovation ont permis d’effectuer une rotation des locataires, majoritairement restés dans leur logement. Une installations provisoires de 4 douches au sous-sol et d’un wc par étage pour les locataires durant la totalité des travaux a permis de minimiser les nuisances occasionnées par les rénovations des sanitaires dans chaque appartement.

Pour l’évacuation et l’amenée des matériaux, un ascenseur à été mobilisé pour les ouvriers, l’autre ascenseur restant disponible pour les locataires. Du démarrage des travaux le 11 mars 2013 à la remise de l’ouvrage le 20 décembre 2013, le planning des travaux a été étudié dans le détail avec une planification jour par jour, pour tenir un délai de réalisation très court, compte tenu des difficultés d’accès, d’une place de stockage limitée et d’un immeuble totalement occupé.