Villas

Villas

Chemin de la Chapelle, 1615 Bossonnens

HISTORIQUE / SITUATION

Située tout au sud du canton de Fribourg, la commune de Bossonnens est entourée de champs et de prairies. Elle est cependant parfaitement reliée à Lausanne, Vevey, Bulle ou Fribourg grâce à sa position centrale entre plusieurs axes de communication majeurs, aux trains et aux bus qui la desservent. Dans la partie la plus ancienne du village, l’Entreprise générale Coquoz Constructions a fait construire trois villas sur un terrain d’un peu plus de 2 400 mètres carrés. Erigées à proximité immédiate de la chapelle édifiée en 1716 et au pied de la butte sur laquelle subsistent les vestiges médiévaux du château et de son bourg, ces habitations offrent un cadre privilégié à leurs nouveaux propriétaires.

PROGRAMME / CONCEPT

Le terrain est divisé en trois parcelles sur lesquelles sont disposées parallèlement les villas. Par leurs volumes, leurs plans et leurs accès travaillés à l’identique, elles forment un ensemble au sein duquel chaque unité exprime son identité par ses finitions. Conçues dès 2017 par l’Atelier Schmidt Architecture avec le souci de respecter le cadre villageois et historique, les maisons offrent chacune 380 mètres carrés de surface brute de plancher. Elles présentent l’apparence de deux maisons contiguës avec deux toits couverts de tuiles s’élevant à des hauteurs différentes et évoquant ainsi les rangs serrés de l’architecture vernaculaire, rappelée aussi par le bois en façade. Le sous-sol est totalement excavé et accueille deux places de parc intérieures, un disponible et les locaux habituels. Au rez sont disposés le séjour, la cuisine ouverte sur la salle à manger, une suite parentale et un WC visiteurs. Trois chambres à coucher et une seconde salle de bain occupent l’étage qui s’ouvre sur le séjour par une claustra. Les combles enfin sont traités en mezzanine reliée par un escalier en colimaçon, où prend place un espace jeux. Le séjour s’ouvre jusqu’au toit en un volume généreux. Une loggia ou une terrasse le prolonge vers le sud alors que la salle à manger se poursuit par une terrasse extérieure couverte. Les espaces de rangement ne sont pas oubliés puisqu’un local pour l’extérieur, un réduit pour la cuisine et des armoires encastrées complètent les surfaces déjà disponibles en sous-sol.

RÉALISATION

Le chantier, suivi par l’Entreprise générale Coquoz Constructions, s’est déroulé en 2019. Les villas sont construites avec des murs porteurs en béton armé, à l’exception de certains en briques terre cuite à l’intérieur. Une isolation périphérique entoure le bâtiment et une partie de la façade est ventilée. Des verres triples assurent l’efficience énergétique, de même que le chauffage par la pompe à chaleur couplée aux sondes géothermiques. Les toitures sont réalisées avec une charpente traditionnelle en bois et des lames blanchies sous le rampant de la toiture contribuent au charme du séjour. Outre l’exploitation des roches et le déplacement des collecteurs, il faut citer dans les défis relevés la construction simultanée des trois villas, dans le respect des délais et de l’environnement. Les villas aux grands volumes lumineux ont trouvé leur place au cœur de l’ancien village.