Villas

Villas

Villa la Marotte, St-Gingolph

SITUATION / PROGRAMME

Une métamorphose en béton. A la frontière franco-suisse délimitée par le cours d’eau de la Morge qui traverse le village de Saint-Gingolph, les rives orientales du Léman offrent un panorama exceptionnel sur la riviera vaudoise et le Lavaux. L’emplacement de la villa “La Marotte” tire son charme de la richesse omniprésente de la nature: d’un côté le Massif du Chablais, qui culmine à 2’172 mètres, de l’autre, le lac.

Construite en 1970 sur une parcelle de 750 m2, la maison est bâtie sur un terrain à forte déclivité, au pied du Grammont, entre la route cantonale, la voie CFF et le Lac. Son architecture monolithique et son volume imposant, avec 12 larges baies vitrées réparties sur deux étages, lui donnent une personnalité à la fois rétro et futuriste. Le propriétaire souhaitait créer une maison de maître à l’intérieur de la structure béton existante: dalle, murs et toiture plate. Seule cette structure, déjà enrichie d’un étage supplémentaire en 1986, a été conservée.

Au rez inférieur, un studio destiné à héberger le personnel de maison est aménagé. Il inclut une chambre, une salle de bain et une cuisinette. 3 places de parcs intérieures s’ajoutent aux 4 places extérieures. Au rez-de-chaussée, 4 chambres et trois salles de bain sont créées. Les deux chambres les plus petites, de 12 et 18 m2, ont accès à une salle de douche. Les deux plus grandes, 23 et 25 m2 ont chacune leur salle de bain privée et une cheminée électrique à vapeur d’eau. Dans la chambre principale, la baignoire est séparée du lit par une cheminée encadrée d’étagères.

Au premier étage, une chambre et sa salle de douche sont agencées ainsi qu’une vaste pièce de 73 m2 qui accueille le salon où trône une cheminée contemporaine. La salle à manger jouxte une cuisine que l’on peut fermer par un panneau coulissant ou garder ouverte. Une armoire à vin et une machine à café sont intégrées dans le mobilier de cette cuisine. 

RÉALISATION

Matériaux nobles et domotique high-tech. Les sols des 8 salles d’eau de “La Marotte” sont habillés de marbre et de carrelage. Toutes les pièces à vivre de la villa ont été revêtues d’un parquet massif huilé et leurs parois sont lissées et teintées de blanc. L’intégralité de la façade, côté lac, se compose de larges baies vitrées qui, en plus de la vue exceptionnelle, apportent une belle luminosité à chaque étage.

La toiture plate a été aménagée en terrasse, agrémentée d’un SPA dont les habitants peuvent profiter en toute
intimité grâce à la construction d’un mur, côté route, qui les isole des regards.

Pour faciliter la circulation dans cette spacieuse demeure, un escalier intérieur et un ascenseur ont été réalisés. Les difficultés techniques liées à la pente du terrain, à la présence de la voie CFF et à la proximité du lac ont nécessité le montage d’une paroi berlinoise d’une hauteur de 8.50 m pour permettre l’exécution de cette cage d’escalier et de l’ascenseur qui desservent chaque étage, du sous-sol à la terrasse, ce qui n’était pas le cas auparavant. A l’extérieur, les anciens escaliers Est et Ouest ont été conservés.
Le débarcadère privé qui mène de la villa au lac a été rénové. Sur une pelouse fraîchement semée, chemine un sentier en pierre naturelle Luzerna.

Une pompe à chaleur a remplacé l’ancienne chaudière à mazout. Le nouveau système électrique sur domotique permet de piloter et de programmer toute l’installation (stores, lumières, chauffage, caméras de surveillance) depuis un ordinateur ou un smartphone partout dans le monde.