Etablissements scolaires

Etablissements scolaires

Accueil Parascolaire, Mont-sur-Lausanne

SITUATION / PROGRAMME

Faire face à l’afflux de population. La commune du Mont, dans le Grand-Lausanne, connaît un développement démographique et urbanistique spectaculaire. Délimités au Nord-Ouest par l’autoroute A9 et situés dans le prolongement du quartier lausannois de Bellevaux, les quartiers d’habitation Montjoie, Champ-Meunier, Rionzi et Bugnon répondent aux besoins de densification des régions périurbaines en créant des quartiers d’habitation mixtes, principalement dévolus à la location.  

Parmi les préoccupations de la Commune du Mont-sur-Lausanne pour l’équipement de ces nouveaux quartiers, on trouve une zone réservée aux équipements d’utilité publique et scolaires. Dans le quartier Montjoie plus particulièrement, avec ses 238 logements regroupés en sept bâtiments, l’accueil des jeunes enfants est vite devenu une nécessité. 

La Caisse de Pensions Migros, Maître d’ouvrage de l’ensemble, a mandaté SD Construction pour coordonner l’aménagement du bâtiment sis au chemin du Rionzi 57, ainsi que le rez-de-chaussée  du bâtiment d’habitation à l’arrière de ce dernier. Destiné prioritairement à l’accueil parascolaire et à la petite enfance, les locataires en sont principalement la Commune, qui y loge une unité APEMS (Accueil pour enfant en milieu scolaire) et diverses salles de commissions ou de sociétés, occupant tout l’étage. Au second niveau, on trouve un cabinet pédiatrique et au rez du bâtiment “Montjoie-D”, une crèche-garderie bilingue “Cap Canaille”. Le solde des surfaces est destiné à des activités administratives au sens large, voire commerciales pour le rez-de-chaussée, qui bénéficie de vitrines sur le chemin du Rionzi.

PROJET

Aménager l’ensemble des surfaces selon les besoins spécifiques de chaque entité. Le bâtiment de service, construit en 2011 lors de la réalisation du quartier, était rendu sous forme de locaux bruts, de dalle à dalle et façade rideau. Le second œuvre, les techniques et les aménagements particuliers de chaque locataire restaient à faire.

Réalisés par les mêmes entreprises, sous l’égide d’un seul mandataire, souhaité par le Maître de l’ouvrage, les travaux présentent une cohérence et sobriété d’image. Les sols sont en linoléum posé sur chape, les murs en scandatex et les faux-plafonds à absorption acoustique intègrent les gaines de ventilation et électriques. L’aménagement de la garderie, avec ses blocs sanitaires adaptés aux petits enfants et la prise en compte des normes du SPJ (Service de Protection de la Jeunesse), s’est avéré particulièrement exigeant, avec notamment un concept de sécurité pour les enfants et de filtrage pour la gestion de l’accès des parents et du public extrêmement rigoureux. Une place de jeux extérieure, clôturée et protégée, complète l’aménagement de la garderie, dont même les ouvrants de fenêtres ont dû être modifiés et grillagés pour garantir la sécurité des enfants.     

L’APEMS bénéficie quant à lui d’une cuisine semi-professionnelle pour la préparation des repas, ou plus précisément pour le traitement final des plats livrés par une société spécialisée. 

La garderie dispose également de sa propre cuisine, pour les repas des petits et le réchauffage des biberons.