Logements

Logements

Aventica, 1580 Avenches

HISTORIQUE / SITUATION

À Avenches, face à la gare, deux bâtiments ont vu le jour sur une parcelle aujourd’hui située en zone mixte. Le secteur avait auparavant une vocation industrielle puisque la société Aventica, active dans l’usinage de pierres fines destinées à l’horlogerie, y avait établi ses quartiers, dans les murs d’une ancienne fabrique de meubles. Des fouilles archéologiques, menées à l’occasion du chantier, ont attesté que le site était occupé au 1er siècle de notre ère déjà. Souhaitant repenser tout le périmètre de la gare et ne disposant d’aucune alternative à l’EMS, la Municipalité a vendu le terrain en s’associant au projet par le biais d’une coopérative.

Le bureau Chappuis Architectes SA a remporté le 1er Prix du mandat d’études parallèles et a pu concrétiser son projet, la direction des travaux étant confiée à l’Entreprise Totale Implenia. Faisant face à la gare et donc idéalement desservis par les transports publics, les bâtiments s’inscrivent dans le prolongement de la zone d’habitation située en amont.

PROGRAMME / PROJET

Le projet assure une mixité fonctionnelle, sociale et générationnelle. Il compte42 logements dont près de la moitié sont protégés, des surfaces commerciales, un espace pour le centre médicosocial et un parking souterrain en sous-sol. L’articulation de deux bâtiments aux hauteurs différentes formant une cour intérieure rappelle les volumes de l’ancienne usine. Le premier s’élève sur quatre niveaux et s’aligne sur la place de la gare, dans la continuité du bâti existant. Le second a trois niveaux et se situe au sud de la parcelle. Les surfaces commerciales sont réparties au rez-dechaussée du premier bâtiment, en relation directe avec la rue, et les étages accueillent des logements en location.Ils sont traversants et orientés vers la cour et vers le Jura, avec des loggias ou de grandes terrasses en attique. Le second bâtiment, propriété de la coopérative, offre 19 appartements protégés avec balcons, orientés vers le sud et distribués par une coursive intérieure généreuse.
Un appartement pour le concierge social, le centre médico-social accessible depuis la rue des Moulins et un espace de rencontre pour les résidents complètent le programme. La cour est le poumon du projet et réunit visuellement les espaces en favorisant les contacts dans un cadre convivial. Un espace végétalisé est aussi conservé au sud-ouest du site, aménagé pour les habitants, avec place de jeu et tables.

RÉALISATION

Une fois les bâtiments industriels démolis, les sols assainis et les fouilles archéologiques terminées, le rabattement de la nappe phréatique par des tubes « Wellpoint » a été organisé. Les constructions sont réalisées avec une structure en béton et maçonnerie et une isolation périphérique. Des vitrages phoniques protègent les parties les plus exposées, côtés nord et est, et la quiétude de la cour est assurée par l’installation d’un écran de protection acoustique entre les deux immeubles, côté est. Labellisés Minergie, équipés de panneaux photovoltaïques en toiture et dotés du système domotique KNX, les bâtiments offrent tout le confort nécessaire en redonnant vie à un espace important de la ville.