Logements

Logements

Cerisiers 21C, 1009 Pully

HISTORIQUE / SITUATION

Dans une zone résidentielle de Pully, au chemin des Cerisiers, un terrain disponible a permis l’édification d’un bâtiment offrant trois appartements en PPE. Le quartier se signale par son tissu homogène de maisons individuelles et un très grand calme. À la limite de deux zones d’habitat, le nouvel immeuble, avec ses trois niveaux sur un rez-de-chaussée semi enterré, répond aux critères pulliérans de zone villas. L’immeuble de très bon standing est situé en retrait d’une branche en cul-de-sac du chemin des Cerisiers. Il est donc d’autant plus protégé des nuisances d’une circulation déjà limitée au quartier.

PROJET / CONCEPT

L’immeuble se compose de trois appartements, un par étage, ce qui assure à ses habitants une grande intimité. Les logements en PPE sont de grande taille, de l’ordre de 200 mètres carrés pour les premier et deuxième étages. Celui en attique s’étend sur près 160 mètres carrés. Tous sont équipés de larges terrasses et balcons, dont une partie couverte. En attique, des pare-soleil protègent les zones extérieures. Le rez-de-chaussée est consacré aux garages. Trois doubles boxes permettent aux habitants de parquer leur véhicule à l’intérieur. La construction s’intègre dans un tissu fortement marqué par le pavillonnaire des années trente.

Mais son interprétation de la volumétrie et les caractéristiques architectoniques sont parfaitement contemporaines : un volume aux angles droits animé par des balcons et des terrasses sur trois côtés, dont certains sont proéminents, des teintes très claires, des matériaux de qualité et une très grande ouverture vers la lumière et le dialogue avec les extérieurs. Le tout avec un dégagement sur le Léman et les Alpes de la Savoie.

RÉALISATION

La structure de la construction a été réalisée en béton armé avec une isolation périphérique. Le chauffage qui est assuré par une pompe à chaleur est distribué par le sol. Les ouvrants sont équipés de triple vitrage. Des panneaux solaires photovoltaïques assurent une partie de l’alimentation électrique. Dans la cage d’escaliers, les couleurs claires, les garde-corps toute hauteur en verre, les portes palières wenge donnent le ton. À l’intérieur, le choix des matériaux a été guidé par le fait qu’il s’agit d’un habitat multi-logements. Les cuisines et les locaux sanitaires ont été carrelés pour le sol et les murs. Les chambres sont revêtues de parquets et les murs de crépi fin.

DÉFIS ET POINTS FORTS

La parcelle sur laquelle le bâtiment a été érigé se trouve en retrait d’un chemin très étroit. Par ailleurs, elle présente un degré de pente de près de vingt pour cent. C’est dire si l’installation du chantier, le stockage des matériaux et les travaux de fouille ont présenté de nombreuses difficultés. Tout spécialement illustrées par la mise en place de la grue de chantier pour laquelle il a fallu faire recours à un hélicoptère !



Partenariats