Logements

Logements

La Colombière, 1260 Nyon

HISTORIQUE / SITUATION

Le Lac Léman, un cadre naturel d’exception, de nombreux événements culturels et une belle histoire font de Nyon une ville où il fait bon vivre. L’ancienne colonie romaine de Jules César révèle aujourd’hui encore les traces de son passé. La rue de la  Colombière relie le centre historique et son château au bord du lac où s’est développé le quartier de Rive. Situé ainsi à quelques pas du Léman, le bâtiment de la Colom
bière offre quatre nouveaux appartements en PPE et une arcade commerciale. Le Maître d’Ouvrage a mandaté les architectes de l’Atelier B 29 pour la conception du projet et confié sa réalisation à l’Entreprise Totale Beric Réalisations.

PROGRAMME / CONCEPT

Développé dès 2016, le projet a évolué et nécessité de nouvelles autorisations. Il propose l’aménagement d’un seul appartement par niveau pour y apporter le plus de lumière possible et mettre en valeur les vues sur l’environnement. La construction s’inscrit dans l’ordre contigu de la rue et s’ouvre à la fois sur la rue de la Colombière et la ruelle des Moulins. Elle comprend un rez-de-chaussée avec espace commercial, local technique, communs et caves, audessus duquel s’élèvent cinq étages occupés par quatre appartements dont un duplex. Tous les logements sont distribués par une cage d’escalier et un ascenseur disposé au centre du plan.  Le projet prévoit une répartition équilibrée des espaces de jour et de nuit et tire profit des contraintes données par le volume d’origine irrégulier pour conférer du charme aux nouvelles pièces. Les séjours s’ouvrent sur un balcon ou une terrasse et profitent de l’orientation vers le Sud. Le duplex en attique bénéficie en outre du splendide panorama offert par le Léman et les Alpes.

RÉALISATION

La nouvelle construction forme un seul immeuble qui reprend les dimensions des deux volumes d’origine démolis auparavant. Elle est formée d’un noyau en béton pour la cage d’escalier et l’ascenseur et de façades porteuses en briques ciment. Des dalles en béton à empochement s’appuient sur les murs mitoyens existants. Une isolation périphérique est choisie et un revêtement extérieur en crépi texturé a été posé. Des volets coulissants en bois sont installés en façade côté rue de la Colombière et reposent sur de doubles corniches rappelant la nomenclature des constructions voisines. Le rez-de-chaussée est traité comme un socle et revêtu d’une façade ventilée reprenant la matérialité des volets en bois. Les typologies intérieures ont été étudiées et adaptées au gré des acquéreurs, à l’instar du choix des finitions. Le bâtiment est raccordé au réseau de la ville et chauffé au gaz naturel.

DÉFIS

L’insertion du volume entre trois parcelles a nécessité l’étayage des constructions voisines pour assurer leur sécurité. Les accès restreints et les rues étroites ont compliqué les opérations. Les dalles des étages ont ainsi été réalisées en deux phases afin de préserver des surfaces de stockage.

POINTS FORTS

Si les défis étaient conséquents, la réalisation a été couronnée de succès : le bâtiment s’intègre dans le tissu urbain tant par son volume, le rythme des ouvertures que par le choix des matériaux, tout en respectant le budget restreint et en offrant une construction de qualité. Le projet met en valeur le cadre privilégié et propose des logements contemporains au centre-ville.