Logements

Logements

Les vues de l'Eglise, Bassins

SITUATION / PROGRAMME

Ne pas obstruer la vue sur l’église. Située dans la région de la Côte à équidistance de Genève et Lausanne, sur la commune de Bassins, la parcelle occupe 2’800 m2. De forme irrégulière, en pente marquée et cernée de bâtiments existants, cette parcelle est, de surcroît, frappée d’une interdiction de construire au centre du terrain. Le rôle de l’architecte a principalement consisté à maîtriser un ensemble de lourdes contraintes et à rendre possible la réalisation d’un immeuble de 14 appartements et d’une villa. Il a été possible d’acquérir une petite parcelle qui occupait un point clé du terrain pour optimiser le projet.


Le programme permet d’accueillir une quarantaine d’habitants, ce qui n’est pas négligeable pour le village. Malgré l’impossibilité absolue pour la construction d’obstruer la vue de l’église depuis la route de Begnins, le maître d’ouvrage a souhaité proposer des logements fonctionnels aux surfaces généreuses. 


PROJET / CONCEPT

Les contraintes engendrent un dessin original de façades. Le terrain de forme accidentée a conduit à développer une architecture aux façades animées par des amorces de pignons secondaires de diverses largeurs. Le dessin reste relativement simple bien que les jeux d’imbrication et de jonction des façades évite toute monotonie ou sentiment de lourdeur monolithique. Les entraves du plan de quartier ont finalement engendré un bâtiment à la fois traditionnel et original.


De l’Ouest du bâtiment, la toiture traditionnelle à 2 pans s’oriente nettement vers l’Est, toujours animée par les amorces des toitures des pignons secondaires, et se termine  par une grande terrasse qui pourrait évoquer le château arrière d’un navire.


Du studio au 51/2 pièces en duplex, chacun des 14 logements, destinés à la vente en PPE, s’avère unique, avec sa propre personnalité, son organisation des espaces. L’aménagement des surfaces intérieures exploite de manière ingénieuse les aires disponibles des appartements. Généreux, dotés de larges baies vitrées qui les rendent lumineux, ces logis sont agréables à habiter. Certains, selon leur emplacement, bénéficient d’une vue sur les Alpes et le lac Léman, d’autres sur les champs. 

Quant à la villa, peu traditionnelle, elle occupe une partie de terrain qui restait constructible, aux formes non rectilignes, elle occupe une place de choix dans le programme.


Prises dans la pente naturelle de la parcelle, les 15 places de parc couvertes, grâce à leur toiture herbeuse, s’intègrent discrètement à l’ensemble. 

18 places extérieures améliorent encore le confort quotidien. Un radier général en béton assure l’assise du bâtiment. La structure porteuse est réalisée en béton armé et la maçonnerie en terre cuite. Les façades bénéficient d’une isolation périphérique et d’un crépi. Les fenêtres, constituées de cadres pvc blanc, assurent une isolation efficace grâce à leur triple vitrage. Les panneaux solaires produisent l’eau chaude sanitaire et la chaufferie à granulés de bois s’adapte aux exigences écologiques et économiques du marché suisse.