Logements

Logements

LPN Construction de 2 immeubles, Nyon

HISTORIQUE / SITUATION

Les deux immeubles sont situés au nord de la commune de Nyon. Ils complètent le quartier périphérique des Plantaz où sept bâtiments avaient déjà été construits en 1946 par la Société coopérative d’habitation La Paix. Cette institution a pour vocation d’offrir des logements dont le loyer, par le biais de subventions, est inférieur aux prix du marché. Elle propose donc trente-deux nouveaux appartements situés dans un environnement calme, desservis par les transports publics, à portée immédiate des écoles.

PROGRAMME

Le concept général prévoyait la restructuration complète du quartier en saisissant l’opportunité des nouvelles constructions pour préserver le coeur de la zone réservée aux piétons. L’aménagement comporte des places et cheminements pavés et des allées dallées. La circulation automobile et le stationnement ont été déportés vers l’extérieur. L’ensemble organise la relation entre tous les immeubles et offre un aspect architectural harmonieux en mariant constructions nouvelles et plus anciennes.

PROJET

Chacun des deux immeubles – de forme polygonale afin de limiter les vis-à-vis – comportent seize appartements répartis sur cinq niveaux. Tous sont accessibles par ascenseur et répondent à des normes adaptées pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite.

Les appartements offrent des deux-pièces (54 mètres carrés), trois-pièces (78 mètres carrés) et quatre-pièces (96 mètres carrés). Tous disposent d’une loggia de 5 à 6 mètres carrés. Chaque bâtiment dispose d’un parking souterrain de 37 places, avec accès depuis le sous-sol ou de l’extérieur. Les deux constructions répondent au label Minergie, avec ventilation à double flux et ventilation naturelle pour les parkings.

Dans les deux immeubles, les trois premiers niveaux sont en béton armé, dotés d’une isolation périphérique crépie. Les deux niveaux supérieurs sont constitués d’éléments préfabriqués en bois pour les murs et les dalles autour du noyau en béton comportant escaliers et ascenseur. Les façades sont habillées de plaques ondulées d’Eternit. Les toitures sont plates, recouvertes de gravier et équipées de panneaux solaires thermiques pour la production d’eau chaude sanitaire. Le chauffage est à gaz depuis une chaufferie centrale à distance.

Les points forts du projet sont une amélioration générale du cadre de vie malgré une densification qui reste inférieure aux coefficients réglementaires. La restructuration a permis également le report des voitures en périphérie, l’amélioration des espaces piétonniers et l’augmentation des surfaces végétalisées. Enfin, elle offre aux locataires des anciens immeubles dont la mobilité est déficiente la possibilité d’être transférés dans les nouveaux immeubles mieux équipés pour répondre à leurs difficultés.




Autres reportages qui pourraient vous intéresser


Etablissements scolaires | Lully | Avril 2019

Agrandissement du Collège de Lully

Agrandissement du Collège de Lully
Etablissements scolaires | Froideville | Avril 2019

Collège de Froideville

Collège de Froideville
Bâtiments administratif et commerces | Lausanne | Février 2019

Ministère Public de l'Arrondissement de Lausanne

Ministère Public de l'Arrondissement de Lausanne
Etablissements scolaires | Morges | Avril 2019

CENTRE DE VIE ENFANTINE

CENTRE DE VIE ENFANTINE
Transformations intérieures | Echichens | Avril 2019

EMS Fondation "SILO"

EMS Fondation "SILO"
Etablissements scolaires | Begnins | Juin 2015

Collège de l'Esplanade

Collège de l'Esplanade