Logements

Logements

Marclay 10, 1253 Vandoeuvres

HISTORIQUE / SITUATION

C’est sur la commune de Vandoeuvres aux portes de Genève sur la rive gauche, que le projet Marclay 10 a vu le jour. Il s’implante dans un quartier de villas, à l’extérieur du bourg, sur une parcelle de 1 898 mètres carrés bordant un grand champ agricole. Après désamiantage, la villa existante sur cette parcelle a été démolie au profit de ce nouveau projet.

En lieu et place de la villa, sont venus s’implanter deux petits immeubles s’élevant de deux étages sur rez-de-chaussée. Chaque volume abrite trois logements traversants de cinq pièces à haute performance énergétique. Un parking souterrain pour quatorze voitures a été prévu.

PROJET

Ces deux petits immeubles d’architecture contemporaine proposent une structure en béton armé avec une isolation périphérique des façades et une toiture plate. À l’intérieur, les sols sont en carrelage dans les zones humides et en parquet dans les zones dites sèches. Chaque bâtiment propose des logements de 5 pièces au rez et au 1er  étage et des logements de 4 pièces au 2e étage. Au rez-de-chaussée, les appartements jouissent d’un grand jardin-terrasse délimité par des haies. Les premiers et deuxièmes étages offrent de généreux balcons entourant l’appartement sur trois côtés. Les garde-corps sont en verre transparent afin de permettre qu’un maximum de lumière pénètre à l’intérieur des séjours.

Les concepteurs du projet ont d’ailleurs fait la part belle à la luminosité en privilégiant de grandes baies vitrées s’étirant de dalle à dalle dans les parties dévolues aux séjours.

Cette construction se veut à haute performance énergétique et une attention particulière a été portée sur les éléments techniques avec des panneaux solaires thermiques installés en toiture afin de chauffer l’eau chaude sanitaire. Un système de ventilation à double flux ventile les logements, tandis que la production de chauffage se fait par une chaudière à gaz à condensation et les pièces tempérées par un chauffage au sol.

Concernant les aménagements extérieurs, la végétation qui devait être conservée a été protégée durant toute la période des travaux et de nouvelles essences ont été plantées selon le plan d’aménagement paysager, comme un pin sylvestre, un magnolia, un ulmus lobel ou encore un tulipier de Virginie. Des abris pour les vélos ont également été prévus, ainsi que deux places de parc extérieures pour les voitures.