Logements

Logements

Résidence As de Pique, Nyon

HISTORIQUE / SITUATION

Un coup de neuf. En face de la gare à Nyon, les numéros 2 et 4 de la route de Saint-Cergue correspondent à un bâtiment de quarante appartements qui, âgé d’une soixantaine d’années, commençait à présenter quelques signes de l’âge.

Utilisant les possibilités qu’offre le plan de quartier, décision a été prise de profiter des travaux de rénovation pour rehausser l’immeuble et créer des logements supplémentaires. Et cela, sans forcer les habitants à quitter leur logement.

PROGRAMME

Bois-métal. Pour la partie ancienne, la rénovation visait essentiellement à rénover la façade et les fenêtres alors que l’extension prévoyait une surélévation de deux niveaux permettant la création de huit appartements en duplex.

Pour ne pas surcharger la structure existante, les étages supplémentaires ont été réalisés par une combinaison de bois et de métal. Cette solution, plus légère, permettait également de réduire au maximum les désagréments des travaux pour les habitants restés dans leur logement.

PROJET

Renforcement. C’est donc une structure porteuse en acier de nonante tonnes qui a été mise en place. L’habillage extérieur est constitué d’une ossature en bois. C’est aussi au bois qu’on a recouru pour les murs de séparation entre les différents logements, bois encore pour la réalisation des planchers. Les huit nouveaux logements en surélévation sont chauffés au gaz. Ils bénéficient d’une ventilation simple flux. L’eau chaude sanitaire est préchauffée par une installation de panneaux solaires sur le toit plat du rehaussement.

Malgré toutes les précautions pondérales, des mesures de consolidation du sol ont été nécessaires: ce renforcement a consisté à injecter de la résine expansive sous les fondations afin d’augmenter la capacité portante du sol.

AU FINAL

Lustre. Après 1,5 ans de travaux, facilement explicables par la complexité du projet -chantier en pleine ville, à proximité immédiate de la gare, maintien des locataires dans leur appartement, obligation de limiter au maximum les nuisances tant internes que périphériques au bâtiment- l’As de Pique se présente avec une surélévation réussie et bien intégrée et un bâtiment à l’aspect moderne.