Logements

Logements

Résidence "Le Centre", Crissier

HISTORIQUE / SITUATION

Labellisée Cité de l’énergie. Crissier s’étend à l’ouest de Lausanne et Renens. Avec seulement 7’300 habitants, la commune profite d’une densité de population relativement faible. Peu de logements locatifs ayant été construits depuis la fin des années 1990, Crissier souffre d’un manque d’appartements à louer, notamment à un prix abordable.

La Municipalité s’engage en faveur d’un développement urbain harmonieux et durable, souhaitant répondre aux intérêts de la collectivité, tout en conservant la convivialité et la qualité de vie agréable d’un village. Les constructions érigées utilisent des matériaux écologiques qui privilégient le bien-être de ses habitants et rationalisent les dépenses énergétiques. Pour tous ses efforts et suite à l’élaboration d’un premier programme de mise en service d’une centrale de chauffage à distance, Crissier reçoit en 2001 le label “Cité de l’énergie” pour sa participation active à la protection de l’environnement.

PROGRAMME / PROJET

Intégrer une architecture contemporaine dans le centre du village. Le programme comprend trois immeubles de quatre niveaux, avec deux étages sur rez et des combles habitables sous les toits.
Chaque étage compte 3 appartements de 3 ou 4 pièces. 41 places de parc intérieures et cinq extérieures sont incluses dans le projet. La parcelle, située au centre du village, permet un passage public pour les piétons, ce qui participe à son intégration dans l’ensemble. En revanche, cet aménagement piéton bordé d’arbres restreint l’accès aux véhicules.

L’architecture contemporaine s’adapte parfaitement à l’environnement grâce à un jeu de volumes sur deux des trois bâtiments. Sur les parties inférieures qui créent un côté monolithique avec des balcons saillants, les volumes se détachent du sol grâce à une coursive de 3 mètres de haut qui permet d’alléger l’ensemble. La toiture à deux pans, très dynamique, rappelle par ses lucarnes le côté traditionnel du village. Les crépis sont lissés grâce à deux passes et confèrent une douceur veloutée aux façades.

Le troisième immeuble, plus verticalisé dans sa forme architecturale, se distingue par sa couleur rouge ocre. La teinte vive a été motivée par la municipalité qui souhaitait dynamiser la rue centrale du village, sans agressivité. La couleur ocre proposée par les architectes a fait l’unanimité. Les balcons sont traités différemment grâce à un moiré métallique, pour éviter que le rouge ne domine trop. De grandes portes-fenêtres coulissantes à levage isolent les intérieurs.
Une isolation périphérique de 18 cm et le choix de matériaux dits traditionnels, préférés pour leur stabilité, constituent autant d’arguments en faveur d’œuvres durables.
Les appartements sont chauffés par le sol, et l’eau par des panneaux solaires. Un bassin de rétention des eaux pluviales a été aménagé en sous-sol.



Autres reportages qui pourraient vous intéresser


Logements | 1008 Prilly | Octobre 2019

Le Tilleul

Le Tilleul
Bâtiments administratif et commerces | Crissier | Février 2019

Crissier R

Crissier R
Logements | Tannay | Avril 2019

Les Caravelles

Les Caravelles
Logements | Lausanne | Février 2019

Monalisa

Monalisa
Logements | Crissier | Février 2019

Résidence du Soleil

Résidence du Soleil
Logements | Begnins | Décembre 2018

PPE Petit-Bourg

PPE Petit-Bourg
Logements | Denens | Septembre 2016

Clos des Cigognes

Clos des Cigognes
Villas | Payerne | Novembre 2018

Les Alouettes

Les Alouettes
Logements | Grandvaux | Novembre 2018

Grand'Vue

Grand'Vue
Logements | Territet-Montreux | Mai 2015

Résidence Horizon

Résidence Horizon
Logements | Collombey-Muraz | Mars 2018

La Barme

La Barme
Logements | Collombey-Muraz | Juillet 2015

Immeuble Minergie "La Barme D"

Immeuble Minergie "La Barme D"