Logements

Logements

Valérie 38, 1292 Prégny-Chambésy

HISTORIQUE / SITUATION

Situé dans un quartier de villas, au cœur de la commune de Pregny-Chambésy, ce petit immeuble sur deux niveaux se compose de quatre appartements en PPE. Ses particularités sont d’abord d’ordre architectural, en témoignent ses deux volumes décalés présentant quasiment la même surface. Le premier étage aux formes originales vient se superposer sur un rez-de-chaussée rectangulaire. Ce bâtiment résolument contemporain répond par ailleurs au standard de très haute performance énergétique (THPE).

CONCEPT

La parcelle accueillant la nouvelle construction fait à peine 1 000 mètres carrés. Une contrainte en partie effacée par le standard THPE qui a pour vertu d’autoriser des capacités constructives nettement supérieures à la normale. Les concepteurs d’Ateliers d’Architecture SA,  à Yverdon, ont proposé un parallélépipède rectangle coiffé d’un volume dont les limites s’inscrivent soit en parallèle par rapport aux façades Nord et Est du rez-de-chaussée, soit en symétrie. Ce premier étage en décalage par rapport à la base crée de par son angle droit deux terrasses clairement différenciées, orientées au Sud et à l’Ouest. Le volume se déporte sur l’arrière et vient couvrir les places de parc extérieures, auxquelles on accède à partir du chemin de Valérie.

RÉALISATION

Durant les travaux, l’Entreprise Générale Edifea SA a dû composer avec l’exiguïté du terrain. Le bâtiment repose sur un radier général en béton armé, une isolation résistant à la compression ayant été posée sous ledit radier. Côté façades, l’isolation périphérique est recouverte d’un crépi de couleur claire, tandis que les terrasses sont fermées par des garde-corps en verre pincé.  À l’intérieur, les sols des appartements alternent entre carrelage et parquet, la cage d’escalier centrale intégrant pour sa part des garde-corps à barreaudage.

CONCEPT ÉNÉRGÉTIQUE

L’installation complète associée à ce bâtiment THPE est conçue pour répondre aux besoins de confort des utilisateurs. Elle permet la régulation des températures en fonction des conditions atmosphériques, grâce à une sonde thermique extérieure. Alimentée par une chaudière à gaz à condensation,  la chaleur est transmise à basse température via des serpentins posés en chape et raccordés sur des caissons de distribution par niveau. Chaque appartement est équipé d’un thermostat d’ambiance communiquant par ondes radio et régulateurs-servomoteurs situés dans les coffrets de distribution de chauffage au sol.

Également au programme, le triple vitrage des fenêtres et une ventilation double flux avec échangeur pour la récupération de la chaleur contenue dans l’air extrait. Le principe repose sur des gaines de pulsion avec caissons de soufflage en dalle et distribution jusqu’au grilles situées audessus des vitrages en dalle. La hotte de la cuisine est à circuit fermé à charbon actif. Enfin, les panneaux solaires thermiques en toiture assurent une grande partie de la production d’eau chaude sanitaire. L’énergie est stockée dans un boîtier d’eau chaude mis en série avec un accumulateur.