Logements

Logements

Vers l'Église, 1031 Mex

HISTORIQUE / SITUATION

Construire du neuf à quelques dizaines de mètres d’un bâtiment existant depuis près de huit cents ans pose des problèmes architecturaux qui  demandent beaucoup de subtilité. D’autant que le projet, qui se situe en plein cœur du village de Mex, à mi-chemin entre Lausanne et Cossonay, comporte trois constructions dépendant de deux maîtres d’ouvrage différents, l’un  public, l’autre privé. Le projet Vers l’Église – dont l’initiateur est la commune de Mex – porte bien son nom puisque les deux bâtiments qui le composent sont contigus du plus ancien bâtiment du village, l’église, dédiée à Sainte-Marie- Madeleine et citée comme bâtiment paroissial en 1228.  À cette époque, le lieu, déjà occupé à l’époque romaine, formait une seigneurie dépendant du seigneur de Cossonay.

PROGRAMME

Le projet était très complexe puisque deux maîtres d’ouvrage visaient l’édification concomitante de trois bâtiments réalisés à des fins locatives. Mais au-delà du but, les deux projets dépendaient d’une réglementation différente, publique pour deux bâtiments, privée pour le troisième. Enfin, contrairement à l’un des bâtiments répondant aux conditions du marché privé, la commune de Mex visait la création de logements prioritairement ouverts aux habitants de la commune et qui offrent un bon équilibre entre qualité de l’habitat et tarifs abordables. Pour intégrer le projet des deux bâtiments appelés Vers l’Église dans le complexe des trois nouvelles constructions, tout en constituant un ensemble homogène, la solution a été de choisir le même bureau d’architecte et la même direction de chantier pour les trois ouvrages. Malgré les conditions différentes d’adjudication, certaines entreprises ont pu assurer les deux mandats de manière coordonnée. Le projet Vers l’Église consiste en l’édification de deux bâtiments jumeaux, positionnés à angle droit, déterminant ainsi une large place qui, tout naturellement, devient place publique au vu du propriétaire des bâtiments qui la cernent. Au nord-est de la place, au-delà d’une ruelle, c’est l’école communale qui boucle la zone.

PROJET

Les deux bâtiments en L proposent 26 logements répartis sur trois niveaux dans le corps principal et sur deux dans la petite branche du L. Dans les deux parties, le logement du dernier  niveau est un duplex dont l’étage supérieur est mansardé. Les appartements situés en rez-dechaussée ont un accès direct à des jardins, dont certains sont privatifs. Les niveaux supérieurs sont équipés de balcons protégés par des stores à haubans. Au niveau du sous-sol, un local commun aux deux bâtiments – mais qui dessert également le troisième – offre caves, locaux techniques, 50 places de parking et une installation de chauffage dont l’importance va au-delà des trois constructions.

RÉALISATION

De facture classique, les bâtiments sont érigés en béton, dalles et murs.  La charpente est en bois. Les toits à deux pans sont équipés de doubles velux et l’un d’eux comporte une vaste zone de panneaux solaires photovoltaïques qui alimentent les 26 logements. Pour limiter les coûts énergétiques, les immeubles ont fait l’objet d’une isolation périphérique crépie et sont équipés de triples vitrages. L’aération se fait par simple flux. Le chauffage est assuré à distance par la chaufferie installée dans l’un des deux  bâtiments. Elle fonctionne à plaquettes dont une partie est produite à partir du bois en provenance des forêts communales. L’installation a été dimensionnée pour répondre à de nouveaux besoins dans le futur développement de la commune.

MESURES PARTICULIÈRES

Les travaux préparatoires ont été importants. Un ancien bâtiment a été démoli et des fouilles archéologiques entreprises autour de l’église ont mis à jour la présence d’un ancien cimetière. Puis, il a fallu creuser une fouille de grande taille pour l’implantation d’un sous-sol commun aux trois constructions du complexe. De nombreuses précautions ont été mises en place – parois berlinoises – pour protéger les travaux d’excavation. Enfin, un dialogue préparatoire avec les voisins du site a permis de clarifier les intentions et éviter des dissensions inhérentes au chantier.

AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS

L’équipement extérieur comporte une place de jeux et l’extension que constitue la place qui fonctionne réellement comme place de village puisqu’elle est cernée par deux bâtiments et par l’école communale. Elle donne à l’ouest où elle est délimitée par l’église historique et un bâtiment plus ancien.

POINTS FORTS

Les concepteurs du projet Vers-l’Église ont eu à cœur de concevoir des constructions qui s’intègrent dans le centre du village et répondent au désir des autorités de Mex d’offrir des logements abordables aux habitants. Au-delà de cet impératif, les deux bâtiments communaux devaient s’intégrer dans un complexe où certains intérêts divergeaient. Il fallait, en même temps, qu’ils affirment leur personnalité tout en répondant à des critères d’homogénéité et d’équilibre. Le projet, délicat par son implantation et les obligations qui s’y rapportaient, a été mené dans des délais très courts et s’est inscrit dans un budget respecté.



Autres reportages qui pourraient vous intéresser


Logements | 1031 Mex

Trois-Chênes

Trois-Chênes
Logements | 1052 Le Mont-sur-Lausanne

Le Belvédère des Morettes III

Le Belvédère des Morettes III
Rénovations | Lausanne

Guesthouse

Guesthouse
Logements | Vevey

Les Orchidées

Les Orchidées
Logements | La Tour-de-Peilz

Domaine du Parc

Domaine du Parc
Logements | Le Mont-sur-Lausanne

Le Belvedere des Morettes

Le Belvedere des Morettes
Logements | La Tour-de-Peilz

Le Domaine du Parc

Le Domaine du Parc
Bâtiments administratif et commerces | Nyon

Edwards Lifesciences

Edwards Lifesciences
Etablissements médicaux | Lausanne

Clinique Bois-Cerf

Clinique Bois-Cerf
Etablissements scolaires | Concise

Ecole Henri Dès

Ecole Henri Dès
Logements | Yverdon-les-Bains

Helvetia-Patria

Helvetia-Patria