Maladière 12 - 14

Rénovations

Rénovations

Maladière 12 - 14, Chavannes-près-Renens

HISTORIQUE/SITUATION

Implanté sur la commune de Chavannes-près-Renens, à proximité de l’EPFL, de l’Université de Lausanne et du lac Léman, cet immeuble comporte 42 appartements ainsi que trois surfaces commerciales au rez-de-chaussée. Il est situé dans une zone d’habitation de moyenne densité rattachée au plan de quartier «La Cerisaie». Erigé en 1968, le bâtiment n’avait jamais fait l’objet de travaux de rénovation conséquents. Il a été identifié dans la planification quinquennale des rénovations du patrimoine immobilier de Retraites Populaires.

PROGRAMME

Le cadre défini par le propriétaire, Retraites Populaires, englobait principalement l’assainissement énergétique de l’enveloppe du bâtiment, l’agrandissement des balcons ainsi que la pose de nouveaux stores à lamelles et en toile. Le respect des prescriptions de sécurité incendie (exutoire de fumée, portes palières E130) n’a pas été occulté, de même que la sécurisation de l’immeuble, désormais assurée grâce à la pose d’un interphone et de portes palières avec trois points de sécurité. Parmi les autres travaux entrepris, on citera encore le remplacement et l’isolation des conduites d’alimentation et d’évacuation d’eau au niveau du sous-sol, les nouveaux luminaires des communs, avec détecteurs de mouvements, et la remise en état des locaux communs (cages d’escalier, buanderie, local vélos). Au chapitre des aménagements extérieurs, on retiendra la réalisation d’une rampe pour personnes à mobilité réduite, la réfection de l’enduit bitumineux et la revalorisation des généreux espaces verts, au Sud.

PROJET

L’objectif du Maître d’ouvrage consistait à valoriser son bien en améliorant l’attractivité, le confort thermique et l’habitabilité, notamment par l’agrandissement des balcons. Les architectes ont proposé de se servir de ce thème pour améliorer et mettre au goût du jour le visuel de l’ensemble du bâtiment (changement radical d’aspect). Pour ce faire, un habillage complet en béton préfabriqué a été proposé. Ce dernier présente plusieurs avantages: renouvellement de l’aspect, durabilité, matériau demandant peu d’entretien, possibilité de surélever d’un, voire de deux niveaux, dans le futur, et ce sans marquer les exécutions différenciées dans le temps, dès lors que le matériau en question est constitué de modules associés à des joints.

RÉALISATION/CONCEPT ÉNERGÉTIQUE

Les murs porteurs en béton armé héritent d’une isolation périphérique de 18 cm de largeur crépie sur les trois façades accueillant des balcons. Un revêtement de béton préfabriqué, avec isolation de 18 cm, habille pour sa part la façade Nord. La production de chaleur est assurée par un chauffage à pellets venant remplacer l’ancienne installation à mazout. Une ventilation simple flux complète le dispositif.



Partenariats