Rénovations

Rénovations

Nash Airport, 1216 Meyrin

HISTORIQUE / SITUATION

Nash Airport, ancien hôtel Swissair, est un hôtel quatre étoiles de 150 chambres, construit en 1964 et rénové en 1985. Situé à Meyrin, chemin de la Violette, il est à portée immédiate de l’aéroport de Cointrin et de Palexpo. Une surélévation de deux niveaux est envisagée dès 2012. Cette option a engendré le projet d’un nouvel ensemble qui prévoyait la rénovation du bâtiment existant mais aussi son intégration dans un complexe comprenant deux nouveaux hôtels. En 2019, en sept mois, Nash Airport a fait l’objet d’une rénovation complète qui, avec le rehaussement, lui permet d’offrir 185 chambres de haut standing.

PROJETS

Nash Airport nécessitait un renforcement structurel avant d’être surélevé des deux nouveaux étages qui proposent 35 chambres et 2 appartements  supplémentaires. Les façades existantes devaient être entièrement rénovées pour atteindre les normes actuelles. Le choix a été fait d’une surélévation qui s’inscrit dans la continuité de l’expression originelle du bâtiment, les deux étages ajoutés étant subtilement différenciés pour permettre à l’ensemble de conserver sa cohérence initiale.

RÉALISATION

La transformation de Nash Airport a été l’occasion de le mettre en conformité aux normes anti-feu (voies de fuite, compartimentages) et surtout antisismiques. Les renforcements antisismiques ont nécessité des travaux de gros œuvre sur les façades ainsi que dans sept chambres à chaque niveau. Plus de 75 tonnes de pièces métalliques ont été posées pour créer des contreventements permettant de rigidifier l’ensemble de la structure. Ces interventions se concentrent sur la cage d’ascenseur et la cage d’escalier qui forment le noyau central, ainsi que sur les pignons des façades. La surélévation des deux niveaux est une structure porteuse légère composée boismétal, permettant ainsi un gain de poids et de rapidité de mise en place. Toutes les cellules sanitaires ont été conservées et rafraîchies. L’intérieur est revêtu de différents types de marbre, le tout complété par une importante gamme d’accessoires.

TECHNIQUE

Toutes les chambres sont chauffées et ventilées par des éjectos convecteurs qui assurent aussi le rafraîchissement. Pour le chauffage, l’hôtel est relié à un système de distribution de chaleur à distance.  La station principale est installée dans les locaux techniques qui sert aussi de distribution dans les deux autres bâtiments du complexe. Par ailleurs, des travaux de désamiantage ont été entrepris avant la démolition des locaux techniques qui étaient situés en toiture ainsi que sur les façades et dans les salles de bains existantes.

TIMING

Les travaux de rénovation et d’agrandissement ont nécessité la fermeture complète de Nash Airport. Pourtant, il n’était pas question de se couper de la clientèle. Une opération au timing précis a été mise sur pied qui englobe l’ensemble du futur complexe. Les travaux ont donc débuté, en avril 2017, par l’édification de Nash Cointrin, un « quatre étoiles plus », en parallèle dix mois plus tard avec ceux du Nash Pratik, un hôtel axé sur le design et la fonctionnalité. Les deux hôtels ont pu entrer en service au printemps 2019. C’est à ce moment que les travaux ont commencé pour le Nash Airport, les nouveaux venus assurant la continuité de l’exploitation. Les travaux ont été menés à très haute cadence puisque Nash Airport rouvrait après seulement sept mois, soit en janvier 2020.

AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS

Le nouveau complexe se situe à proximité immédiate de la future de la voie verte, un nouvel espace de 22 km pour les déplacements en mobilité douce, traversant notamment la commune de Meyrin. Un concept de circulation a été conçu pour que la circulation entre les trois hôtels fonctionne à l’image d’une cour intérieure permettant des liaisons directes. Pour protéger le complexe d’un trafic externe – et répondre aux exigences du permis de construire – la circulation des véhicules sur site est contrôlée par des barrières automatiques. Les diverses plantations ont été réalisées en fonction des exigences du permis de construire.

DÉFIS

Le mariage des exigences des nouvelles normes, avec les volumes disponibles existants et les standards hôteliers actuels, l’intégration des divers locaux techniques ont été les principaux défis des travaux dans le Nash Airport, alors même que les deux autres hôtels du complexe étaient déjà en  service.

POINTS FORTS

À souligner la maîtrise d’un planning extrêmement serré, avec un chevauchement de tous types d’intervenants et de fortes implications de ces derniers. Tout comme la gestion logistique à flux tendu liée aux difficultés d’un milieu urbain avec, au surplus, un manque de place d’entreposage sur le site.  Une harmonisation et une collaboration exemplaires avec les exploitants durant toute la durée du projet a été la clé de la réussite.