Rénovations

Rénovations

Toises 18, Avant-Poste 19-21, 1005 Lausanne

HISTORIQUE / SITUATION

L’immeuble unique – Toises 18 / Avant-Poste 19-21 – est situé parallèlement à la première et transversalement à la seconde : les trois entrées qui le desservent sont donc accessibles des deux côtés pour un accès piétonnier. En voiture, le parking extérieur ne peut être rejoint que par l’avenue des Toises. Pour le Service des monuments historiques, ce bâtiment, construit en 1933, est qualifié d’objet intéressant au niveau communal et mérite d’être conservé (note 3). Des modifications peuvent y être envisagées, pour autant que ses qualités n’en soient pas altérées.

PROJET

Depuis plus de huitante ans, le bâtiment a fait l’objet d’entretiens périodiques mais il accusait pourtant son âge sur plusieurs points importants. Le maître d’ouvrage voulait opérer une rénovation qui résolve de nombreux problèmes d’assainissement, d’étanchéité et de remise aux normes actuelles. Pour une construction octogénaire, cette rénovation devait lui assurer une seconde jeunesse.

RÉALISATION

Pour ce qui concerne l’étanchéité, ce sont les façades, les balcons, les terrasses situées en attique et la toiture qui étaient en cause. Les façades, qui n’étaient pas isolées – âge oblige –, ont subi un traitement d’assainissement et la pose d’un enduit protecteur. Mais elles n’ont pas pu recevoir une isolation qui aurait profondément modifié l’aspect architectural du bâtiment. La majorité des fenêtres avait fait l’objet d’un changement pour du verre de triple épaisseur lors d’une opération précédente.

Seuls quelques ouvrants d’origine en bois – belle preuve de longévité – ont été remplacés. À l’intérieur de l’immeuble, les interventions se sont concentrées sur les écoulements, le système électrique et les mesures en cas d’incendie. Les tuyaux d’évacuation des eaux usées et des eaux de vannes (rejet des WC) ont été chemisés. Le système électrique qui comportait encore des fils protégés par du coton a été complètement remis à neuf, tout comme le tableau électrique.

Enfin, pour améliorer la protection incendie, des exutoires à fumée ont été installés et les portes destinées à s’échapper ont été inversées pour faciliter une évacuation fluide en cas d’urgence.

MESURES PARTICULIÈRES

Ces travaux se sont déroulés en présence des locataires qui ont subi quelques désagréments de bruit et de poussière, ennuis limités cependant puisqu’aucune opération lourde n’a été exécutée.

En contrepartie, toute la signalisation de l’immeuble a été refaite et les trois halls d’entrée ont été réaménagés et embellis. Tout comme les extérieurs de l’immeuble qui, agréablement arborisés dès l’origine, ont fait l’objet d’un rajeunissement.

POINTS FORTS

Le maître d’ouvrage avait à coeur de pérenniser son patrimoine immobilier. Cela a été fait dans un délai minimal au mieux des possibilités qu’autorisait la protection du patrimoine pour un immeuble octogénaire à la personnalité architecturale marquée.



Partenariats