Villas

Villas

Seymaz 21, 1253 Vandoeuvres

HISTORIQUE / SITUATION 

Le projet Seymaz 21 a vu le jour sur la commune de Vandoeuvres aux portes de Genève sur la rive gauche. Il s’implante dans un quartier de villas, à l’extérieur du bourg, sur une parcelle de 1 166 mètres carrés bordant des parcelles des villas individuelles. Après désamiantage, la villa existante sur cette parcelle a été démolie au profit de quatre nouvelles unités. Le projet propose ainsi quatre villas mitoyennes de cinq pièces à très haute performance énergétique. Chaque habitation se compose d’un sous-sol habitable, d’un rez-de-chaussée dédié aux pièces de vie et un étage supérieur avec les pièces de nuit. Chaque villa possède également deux places de parc à l’extérieur.

PROJET

Après démolition de l’ancienne villa, le terrain a été stabilisé par une paroi berlinoise afin de pouvoir accueillir les sous-sols des futures villas. Les racines des arbres existants et qui devaient être conservés ont été protégées. Les nouvelles constructions ont été réalisées de manière standard avec une structure en béton armé et une isolation périphérique. Si les matériaux intérieurs ont été choisis ont gré des acquéreurs, une unité relie les quatre habitations entre elles avec la présence de carrelages dans les zones humides et une chape avec chauffages au sol dans les pièces de vie recouverte d’un plancher en bois. Les pièces à vivre se situent au rez-de-chaussée et s’ouvrent sur une terrasse qui se prolonge en jardin. De larges baies vitrées ont été privilégiées afin de laisser pénétrer un maximum de lumière naturelle à l’intérieur des habitations. Au premier étage, dans la partie nuit, on retrouve ces larges baient vitrées qui donnent sur un généreux balcon dont le gardecorps est en verre transparent pour garder cette luminosité à l’intérieur des pièces.

Afin de répondre aux exigences des normes à très haute performance énergétique, les villas possèdent une production d’eau chaude sanitaire assurée par une pompe à chaleur et des panneaux solaires installés en toiture. Pendant la période hivernale, la résistance électrique prend le relai en cas de besoin. Le chauffage est également assuré par la pompe à chaleur de type air-eau réversible. Quant à la distribution de l’air, elle se fait par un système de ventilation, intégrant un ventilateur de reprise, ainsi que des soupapes d’aspiration.

Les aménagements extérieurs ont été en partie modifiés. Certains arbres ont été abattus, tandis que d’autres ont été conservés et protégés durant toute la durée des travaux. Plusieurs nouvelles plantations sont venues agrémenter la parcelle et un mur anti-bruit a été construit afin de préserver un maximum l’intimité des acquéreurs.