Logements

Logements

Avenue de Morges 58, 1004 Lausanne

HISTORIQUE / SITUATION

C’est le long de l’avenue de Morges que se situe la parcelle, dans un quartier proche du centre et bien connecté. Le terrain a été mis à disposition du maître d’ouvrage par la commune de Lausanne.  Il abritait l’ancien garage Edelweiss, remplacé aujourd’hui par un nouvel immeuble de logements qui s’étire de l’avenue de Morges au chemin de Renens. Le bâtiment se développe sur une topographie accidentée de 53 mètres de profondeur, avec plusieurs ruptures d’angle et une différence d’altitude de 9 mètres entre les deux rues. À cette particularité morphologique s’ajoute la complexité d’une réglementation contradictoire, avec des règles d’ordre contigu à l’ouest et non contigu à l’est.

PROGRAMME

Le programme est essentiellement dédié au logement, à l’exception du rez-de-chaussée sur l’avenue de Morges réservé au commerce. L’immeuble offre ainsi, proche du centre-ville, 78 nouveaux appartements dont la majorité sont des deux et trois pièces. La répartition du programme, avec un tiers de logements subventionnés,  un tiers de logements contrôlés et un tiers de loyers libres, assure une grande mixité sociale.

PROJET

Les deux bâtiments de logements existants à l’ouest s’étant implantés en retrait des limites de parcelles, l’ordre contigu est rompu. C’est donc un îlot ouvert qui sera réalisé.

Le bâtiment s’implante au plus près possible de la limite est pour dégager un espace vert généreux. Cet élément central, jardin commun, est situé, un niveau plus haut que l’avenue de Morges dont il est protégé des nuisances par un angle du bâtiment. Avec sa place de jeux et sa généreuse arborisation, il favorise les échanges sociaux et amène de la fraîcheur au centre de l’îlot. Dans la configuration urbaine présente, le principe de distribution des logements a constitué un défi majeur. Le plateau type de 945 mètres carrés est distribué par deux cages d’escalier seulement, permettant ainsi de desservir efficacement une douzaine d’appartements par niveau.

Connectées au parking, les cages sont accessibles, pour l’une, par le chemin de Renens et, pour l’autre, par l’avenue de Morges. La façade suit un principe de composition verticale qui rythme la longueur du bâtiment en une succession de bandes verticales, alternant murs pleins et fenêtres à la française. De généreux balconsloggias viennent ponctuer le rythme par des bandes plus larges et sculpter les angles du bâtiment. Les principes de développement durable ont été pris en compte : outre la mixité sociale présente dans l’immeuble et l’attention portée aux aménagements extérieurs, le concept constructif et technique du bâtiment ont permis la certification Minergie P Eco.

TECHNIQUE

Pour obtenir ce label de qualité certifiant des bâtiments qui offrent un confort au-dessus de la moyenne tout en présentant une très faible consommation d’énergie,  le choix a été fait de privilégier des triples vitrages, assurant un coefficient thermique et phonique élevé et dont le verre antireflets protège les oiseaux.

L’isolation thermique de l’enveloppe est de 28 centimètres. Le chauffage est assuré par des pompes à chaleur alimentées par 14 sondes géothermiques. En toiture, des panneaux solaires de deux types – photovoltaïques et thermiques – garantissent une production d’électricité et le préchauffage de l’eau sanitaire. Une ventilation double flux assure l’aération des logements.

MESURES PARTICULIÈRES

Les terrassements se sont déroulés par étapes, protégés par des parois ancrées provisoires pour assurer la stabilité des constructions environnantes. Auparavant, il a fallu assurer la démolition et la dépollution du site contaminé, notamment par de l’amiante dans les éléments de l’ancien garage.