Logements

Logements

Grohe, 1162 Saint-Prex

HISTORIQUE / SITUATION

Dans le quartier résidentiel de la route de Lussy, à Saint-Prex, la parcelle de 1 063 mètres carrés était la dernière non construite du secteur. Son propriétaire, une fondation pour personnes handicapées qui n’avait pas de vocation de promoteur, l’a cédée pour la construction de trois logements, maximum autorisé dans cette zone.

PROGRAMME

Le programme prévoyait la réalisation de trois appartements répartis sur trois étages, un par niveau. En sous-sol, un étage commun regroupe les caves, les locaux techniques et six places de parc renforcées par deux places extérieures pour les visiteurs. Les logements offrent quatre pièces et demie, tous trois de surface identique, même pour celui situé dans les combles.

Ils sont dotés chacun d’une buanderie privative pour optimiser l’autonomie des habitants. Les locaux communs ont été réduits au minimum. Destinés à la vente, les appartements bénéficient de la vue sur le lac et sont entourés d’un grand jardin arborisé.

PROJET / CONCEPT

La superposition des trois logements offre une privatisation et une intimité maximales et garantit un accès de plain-pied, y compris pour des personnes handicapées. Le concept structurel est simple : hormis la cage d’escalier avec ascenseur et deux piliers intérieurs, le plan est libre et permet le remaniement typologique ultérieur des habitations, en fonction des besoins futurs des occupants.

Au départ, le projet prévoyait trois garages implantés sous le bâtiment et une zone extérieure pour trois autres places de parc. Le désir de dégager le maximum de surface de jardin sur l’arrière de la construction – zone de rencontre et de jeux pour les enfants – a amené à regrouper tous les parkings à l’intérieur, à la seule exception d’une place pour visiteur et d’une autre pour handicapés.  Les trois logements présentent de larges prolongements vers l’extérieur, soit en accès direct au jardin, en terrasses ou en balcons. Au premier niveau, la terrasse cerne le  logement sur deux côtés.

Au dernier étage, légèrement mansardé sous un toit à double faîtage en croix, les balcons se situent dans l’axe des frontons. Cela garantit aux habitants un ensoleillement maximal jusqu’au soleil couchant et un magnifique coup d’œil sur le Léman.

RÉALISATION

La structure est de facture classique en béton armé et briques de terre cuite. La charpente réalisée en bois. Toutes les mesures favorables au développement durable et aux économies d’énergie ont été prises : isolation crépie en façade, fenêtres à triples vitrages, panneaux solaires thermiques et photovoltaïques, chauffage au gaz.

MESURES PARTICULIÈRES

En plus de la conservation de murs de soutènement et d’un escalier existant, des travaux spéciaux ont été entrepris pour protéger une servitude avec la pose provisoire d’une paroi berlinoise. Un mur de soutènement en gabions a été édifié pour l’aménagement des places de parc extérieures. La plantation de trois essences majeures et diverses plantations agrémentent le jardin.

DÉFIS

Réalisé en douze mois, le bâtiment a  été livré le 31 octobre 2018 au Maître d’ouvrage.



Autres reportages qui pourraient vous intéresser


Rénovations | Yens-sur-Morges | Avril 2019

Les Jardins de la Fontaine

Les Jardins de la Fontaine
Logements | Aigle | Juillet 2018

Les Dents du Midi

Les Dents du Midi
Bâtiments administratif et commerces | Lussy-sur-Morges | Avril 2019

Immeuble administratif

Immeuble administratif
Logements | Morges | Mai 2015

Résidence Maison Blanche

Résidence Maison Blanche
Logements | Ecublens | Mars 2018

2 immeubles d'habitations

2 immeubles d'habitations
Hôtellerie - Tourisme | Morges | Juin 2015

Le Petit Manoir

Le Petit Manoir