Logements

Logements

L'Atrium, Cousset

HISTORIQUE / SITUATION

Le bâtiment L’Atrium se trouve dans un quartier d’immeubles sur la commune de Cousset, dans le canton de Fribourg, situé à quelques kilomètres à l’Est de Payerne. Un cordon boisé, au cœur duquel coule la rivière L’Arbogne, entoure le village. L’immeuble est implanté au centre de ce village, à deux minutes à pied de la gare et des arrêts de bus, épousant la pente d’une butte surplombée par une forêt. La vue est largement dégagée sur les champs environnants. Le bâtiment offre une forme hybride à cinq côtés. Le rez inférieur est semi-enterré et abrite un parking d’une trentaine de places, d’un emplacement permettant d’entreposer des vélos, ainsi que les parties communes d’accès aux logements. Quelques places de parc à l’extérieur sont également disponibles. Dans les étages, trois niveaux d’habitation regroupent 33 appartements locatifs de différentes typologies allant du 2,5 pièces au 4,5 pièces, le tout rehaussé d’une toiture aménagée et accessible aux locataires.

PROJET

Le bâtiment est en béton avec des façades rythmées par les ouvertures des vitrages et des loggias dont les garde-corps sont en verre translucide. Certains logements au rez supérieur jouissent d’un jardin. De grands piliers soutiennent l’entrée au bâtiment qui débouche sur un patio central en forme de triangle et formant l’atrium. La cage d’escaliers extérieure, mais couverte, mène aux différents logements par des coursives. Le patio se pare de tonalités minérales entre le gris du béton apparent des circulations, le gris anthracite des gros graviers du patio et des garde-corps métalliques.

La toiture, sécurisée, a été rendue accessible afin de permettre aux occupants de l’immeuble de profiter d’une vue magnifique, de recevoir des amis ou d’échanger avec leurs voisins. On y trouve un espace de jeux pour les enfants, des zones de rencontres pour les adultes et quelques végétations pour agrémenter l’espace.

À l’intérieur, les logements proposent de grands carrelages dans les cuisines et salles de bains et du parquet au salon et dans les chambres. Les vitrages dans les chambres des appartements sont toute hauteur, dont l’élément du bas est fixe et translucide afin d’offrir un maximum de lumière naturelle dans les pièces. Le bâtiment est relié au chauffage à distance de la commune qui utilise des pellets comme énergie. Et un important volume de rétention d’eaux pluviales a été installé au pied du bâtiment.

Le chantier a également eu recours à des travaux spéciaux vu la proximité des immeubles voisins. Des parois cloutées et berlinoises ont notamment été installées en sous-œuvre du parking existant et adjacent au projet. Le projet a également été rendu difficile au vu du peu de place de stockage lors de l’exécution du chantier.



Partenariats