Logements

Logements

Les Jardins de Rozon, La Croix-de-Rozon

HISTORIQUE / SITUATION

Marquant la frontière avec la France, la commune de Bardonnex regroupe plusieurs localités à vocation résidentielle comme celle de La Croix-de-Rozon. Avec cette position stratégique entre la France et le centre de Genève, Bardonnex présente de multiples atouts : cadre bucolique de champs et de vignes dans l’environnement proche du Salève, faible densité de l’habitat mais aussi bonne connexion au centre-ville par les transports publics et accès facile aux autoroutes A1 et A41. La Fondation de placement pour immobilier d’utilité publique Utilita a saisi l’opportunité de faire construire ici deux petits immeubles de logements en réaffectant une zone de jardins potagers.

PROGRAMME / PROJET

Situé au cœur de la localité, le projet des Jardins de Rozon est soumis au régime de la Loi générale sur les zones de développement. Il permet la construction de deux bâtiments accueillant chacun dix-neuf appartements de trois à six pièces, de catégories ZD-LOC pour le premier et HM-LUP pour le second. Conçus dès 2018 par le bureau d’architecture Arcorea, les immeubles ont été réalisés par l’Entreprise Totale Implenia Suisse SA qui a dirigé les travaux. Les deux constructions sont desservies chacune par deux cages d’escalier et réunies par un sous-sol de deux niveaux qui comprend parking, caves, abris PC, buanderies et locaux techniques. Elles s’insèrent dans leur environnement par leur gabarit peu élevé, soit 2 niveaux et un attique au-dessus du rez-de-chaussée. Les bâtiments sont alignés le long d’un chemin pédestre, leur façade principale orientée au sud. Les façades arrière sont rythmées par les décrochements en retrait des cages d’escalier qui s’élèvent en hauteur et se distinguent par un revêtement de crépi rouge et des bandeaux vitrés verticaux. Côté sud, de grands balcons aux garde-corps en verre dépoli prolongent les appartements vers l’extérieur.

RÉALISATION

Avec une structure en béton armé et une isolation périphérique de mousse polyuréthane, la construction est facilitée par l’apport d’éléments préfabriqués tels que balcons et cages d’escalier. Réalisés de 2020 à 2021, les travaux ont dû s’adapter aux restrictions COVID mais aussi à la place disponible en raison de l’emprise au sol complète des sous-sols. Les intérieurs bénéficient de finitions de qualité et sont pourvus de nombreux espaces de rangement intégrés. Le standard THPE (Très Haute Performance Energétique) est atteint grâce à l’optimisation de l’isolation thermique de l’enveloppe, des moyens de production de chaleur et d’eau chaude et des systèmes de ventilation. Un bureau d’ingénieurs spécialisés a été mandaté pour l’application de ce standard. Le chauffage est assuré par deux pompes à chaleur air-eau et une PAC eau-eau raccordée sur deux batteries de récupération de chaleur de l’air extrait. Disposés en toiture, les monoblocs de ventilation renouvellent l’air par le système du simple flux. À l’extérieur, outre les surfaces engazonnées, des replantations d’arbres compensent les pertes selon les principes édictés par la DGNP et offrent un cadre verdoyant à l’ensemble.



Partenariats