Logements

Logements

Les Moellettes A-B-C-D-E, 1373 Chavornay

HISTORIQUE / SITUATION

En sept ans, de 2013 à 2019, le cœur du bourg de Chavornay a connu de profondes  modifications. Le centre de la localité a vu se succéder cinq constructions qui se situent à l’angle des rues du Jura et de la Gare, soit à proximité immédiate des commerces et des écoles, à côté de la gare et non loin du raccordement autoroutier. Il s’agissait de trois programmes  successifs installés sur des parcelles contiguës. Le premier, Les Moëllettes ABC, comportait trois immeubles, les deux suivants, Les Moëllettes D et E, un seul.

PROGRAMME

La première étape réalisée entre 2013 et 2014, compte un total de 48 logements en PPE et un parking de 63 places répartis en trois immeubles. La deuxième phase, qui a pris place entre 2015 et 2016, réunit 12 appartements en PPE et une surface d’activité dans un seul bâtiment. Après la démolition de deux immeubles condamnés, une troisième étape a permis de compléter l’offre avec 33 logements en location et une surface commerciale. Au rez­de­chaussée de ce dernier bâtiment, c’est la succursale d’une grande chaîne de distribution qui s’est installée. Ici, l’offre de parking se répartit entre 39 places intérieures pour les locataires et 23 extérieures pour les clients du commerce.

RÉALISATION

Le gros œuvre – murs et dalles – des cinq constructions est de conception traditionnelle en béton armé et en brique sur les murs périphériques . La charpente de la toiture est en bois avec  lucarnes. L’économie d’énergie est assurée par une isolation périphérique crépie partiellement colorée pour animer les façades. À l’intérieur, tous les murs sont crépis et les plafonds ont été réalisés en gouttelettes. Le sol des parties communes des cuisines et des salles d’eau est revêtu de carrelage alors que les chambres sont équipées de parquet.

TECHNIQUE

Le toit du bâtiment E est équipé de panneaux solaires : thermiques pour la production d’eau chaude sanitaire et photovoltaïques pour celle d’électricité. Pour tout le complexe, le chauffage se fait par le sol. Une ventilation simple flux assure le renouvellement de l’air avec une reprise mécanique de l’air vicié par turbinettes dans les toilettes et dans les cuisines par les hottes aspirantes à extraction directe. Les appareils sanitaires sont installés avec des sets d’isolation phonique. Les habitants bénéficient d’ascenseurs dont  un extérieur dans le bâtiment E qui comporte un commerce au rez­de­chaussée.

MESURES PARTICULIÈRES

Des travaux spéciaux ont été menés pour dépolluer une parcelle du terrain correspondant à l’ancien emplacement de la citerne à mazout d’un des bâtiments démolis. La proximité de la nappe phréatique – le Talent et l’Orbe ne sont pas loin – et le terrain limoneux ont nécessité des mesures particulières pour assurer l’étanchéité des parkings et des cheminements piétonniers.

AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS

L’équipement des parkings extérieurs bénéficie de bordures, de pavés filtrants avec marquage  et d’éclairages dans les murets de bordure.  Les circulations piétonnes et celles des véhicules sont équipées d’un revêtement d’enrobé bitumeux et de ciment qui en assure la flexibilité et la rigidité. Les alentours du bâtiment ont fait l’objet d’engazonnement et de plantations d’ornement.

DÉFIS

Une des difficultés pour les cinq constructions a été la nature particulière du terrain de la plaine de l’Orbe. Dans le cadre  de l’immeuble E, qui comporte une zone de vente au rez­de­chaussée, les gaines techniques destinées à desservir les logements du premier niveau au plafond de la zone commerciale ont posé problème pour limiter leur encombrement.

POINTS FORTS

Le premier résultat positif de ces chantiers, qui se sont étalés sur sept ans, a été d’apporter à Chavornay 93 nouveaux logements, en location et en PPE. Le second de revigorer le centre de la localité en installant près d’une centaine d’unités familiales dans un lieu où il fait bon vivre et à portée immédiate  de toutes les commodités.