Logements

Logements

Les Monnaires, Château-d'Oex

SITUATION

La double construction « Les Monnaires » (du nom de ce hameau de Châtau-d’Oex) se situe au pied du village, en contrebas de la route de Saanen, dans une zone caractérisée par ses constructions en bois (site ISOS).
Ce quartier se caractérise par ses affectations variées, telles que logements, activités secondaires et tertiaires.
Le projet comprend un total de 33 appartements en location (16 dans le bâtiment A et 17 dans le bâtiment B), un local communautaire et un parking semi-enterré commun de 21 places, ainsi que 29 places de stationnement extérieures. De manière générale, l’endroit est bien desservi. Il se trouve à 10 minutes à pied de toutes les commodités, ainsi que des transports publics.

HISTORIQUE

Le Maître d’ouvrage, en l’occurrence l’Etablissement Cantonal d’Assurance (ECA), a pris l’option d’organiser un concours d’architecture. Ce dernier a été remporté par le bureau d’architectes Paterr Sàrl, nominé parmi 41 propositions originales. Après adoption du plan de quartier, le projet définitif a été présenté et déposé à l’enquête publique en février 2017.

PROJET

Le projet se compose de deux immeubles similaires mais pas identiques. Ces bâtiments revêtus de bois (sapin suisse) s’articulent autour d’une place centrale privative où sont disposés les accès. Situés dans une zone hétéroclite en termes de constructions, la géométrie polygonale des bâtiments a permis une implantation minimisant au mieux les atteintes au terrain et tirant parti des gabarits du voisinage.

La typologie des constructions se caractérise par un escalier central généreux qui distribue quatre appartements par étage. Chaque logement dispose d’une double orientation favorisant un ensoleillement journalier optimal, tout en cadrant des vues particulières qui valorisent lepaysage environnant. L’espace séjour-salle à manger-cuisine s’articule autour d’une loggia située dans chaque angle du bâtiment. Cet espace extérieur protégé des intempéries dispose d’un grand degré d’ouverture et d’intimité grâce au bardage en bois ajouré de la façade, qui permet d’esquiver les frontalités avec les constructions environnantes.

MATÉRIALITÉ

L’objectif était de réinterpréter l’authenticité de l’architecture locale à travers l’utilisation de matériaux bruts, mais avec un langage contemporain et élégant. Raison pour laquelle une attention particulière a été portée à la mise en oeuvre de l’aspect fini du béton et du bois.

USAGE

Les logements de tailles variées (du 1 pièce au 4,5 pièces) se répartissent au sein des deux bâtiments sur cinq niveaux hors sol, dont les deux derniers sont intégrés dans les combles. Un espace communautaire a été mis à disposition de la population de Château-d’OEx en remplacement de « La Maison pour Tous » préexistante sur le terrain et démolie pour les besoins du projet. La commune bénéficie ainsi d’un espace mis gracieusement à disposition par l’ECA pour l’occupation des écoliers en dehors des heures de cours. Chaque bâtiment comprend des locaux communs tels que buanderie, local à poussettes et skis, ainsi que d’un local disponible pour les besoins des locataires. Outre les parkings déjà mentionnés, des espaces de stationnement pour les vélos ont été aménagés à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments.

PARTICULARITÉS

La réalisation de la façade en bois constituait le défi majeur du projet. De nombreuses variantes ont été étudiées afin de conserver l’esthétique initiale suggérée lors du concours, tout en satisfaisant les règlementations en vigueur de la protection incendie et en respectant l’impact financier sur le projet.
Une attention particulière a aussi été portée à l’environnement du ruisseau du Mont qui longe la limite Est du site. En effet, cet espace réservé aux eaux a été affecté en tant que zone naturelle protégée lors de la légalisation du plan de quartier. Cette affectation a naturellement fortement conditionné les aménagements extérieurs autour des bâtiments, notamment les accès pour les pompiers ainsi que le choix des plantations et la géométrie du terrain aménagé.

CONCEPT ÉNERGÉTIQUE

Afin de disposer d’un ouvrage performant en matière d’économies d’énergie, le Maître d’ouvrage a fait labelliser ce projet Minergie. Techniquement, la production de chaleur est assurée par une seule chaudière à pellets laquelle couvre les besoins en énergie de l’ensemble du projet. Afin de préserver l’esthétique de la toiture, perceptible depuis le village, seuls des panneaux photovoltaïques ont été prévus. Un système de ventilation simple flux permet un renouvellement naturel de l’air favorisant un climat intérieur sain.