Transformations intérieures

Transformations intérieures

Nouveau centre médical, 1800 Vevey

HISTORIQUE / SITUATION

Le projet se situe au cœur de la vieille ville de Vevey dans un immeuble construit à la fin des années 60, à l’angle compris entre la rue du Simplon et la rue du Centre. De style classique, imposant de par sa position angulaire, le bâtiment reprend les codes architecturaux du quartier avec un socle marqué, dédié au commerce, sur lequel viennent s’appuyer trois niveaux, le tout chapeauté par un étage dans la toiture. Historiquement, le rez-de-chaussée ainsi que le premier et deuxième étage ont toujours été voués à une activité commerciale et administrative. Dans un premier temps, ils étaient dédiés au prêt-à-porter. Ensuite, les locaux ont été repris par une société active dans le commerce d’articles ménagers, cuisine et appareils sanitaires. Dans le cadre, d’une réorganisation stratégique, le locataire a pris la décision de libérer le premier et le deuxième étage. Seul devait subsister au deuxième étage, la partie administrative.

PROJET

Le groupe Magellan, fort de plus de 25 professionnels de la médecine, avait pour ambition de s’implanter dans la région veveysanne dans le cadre de son développement en Suisse romande. Les espaces laissés vacants par l’enseigne commerciale ont retenu l’attention du groupe, mais avec quelques réserves notamment concernant les dimensions de la surface disponible jugée un peu trop faible. Le locataire administratif encore en place au deuxième étage a ainsi été approché en vue de pouvoir récupérer quelque 100 mètres carrés supplémentaires. Le premier enjeu du projet pour le bureau  d’architecture A&C Architecture+Consultant Sàrl a été  de concevoir une solution qui offre un accès au premier et deuxième étage de manière indépendante, depuis la rue du Simplon, sans devoir transiter par la surface commerciale du rez-de-chaussée. La surface du rez a ainsi été réduite de manière à permettre un accès à l’escalier interne existant qui distribue le premier et deuxième étage et subsidiairement le sous-sol. Au vu de l’exiguïté des surfaces du premier et deuxième étage, le choix a été fait d’intégrer les locaux de stockage et les vestiaires du personnel au sous-sol avec un accès dédié via l’entrée sise rue du Centre. Ces deux accès différents, reliés aux deux étages, ont permis de régler au mieux la gestion du flux des personnes, ainsi que de manière simple et optimale les aspects liés à la sécurité des locaux et à leur fermeture.

Le deuxième enjeu était d’intégrer dans un bâtiment existant un nombre suffisant de cabinets de consultation tout en préservant la qualité et le confort pour chacun des locaux, le tout à réaliser dans un laps de temps de cinq mois. Le parti retenu a consisté à placer les cabinets de consultation prioritairement le long des façades donnant sur la rue du Centre, orientées à l’Ouest. Les locaux affectés aux laboratoires, aux locaux de soin, au back office et locaux techniques ont, quant à eux été placés à l’intérieur du bâtiment avec un apport de lumière assuré par une cour intérieure.

La distribution des installations techniques, à savoir ventilation, climatisation, chauffage, installations électriques et sanitaires a aussi été totalement repensée. Seules les façades ont été conservées, mais toutes les fenêtres de l’immeuble ont été remplacées. Le groupe Magellan souhaitait un centre de qualité aussi bien pour les patients que pour les collaborateurs. C’est l’architecte d’intérieur Jean-Christophe Droz qui s’est impliqué dans le choix du mobilier, de la décoration et des matériaux de finition. Les parties communes, regroupant les réceptions, les zones d’attente et les WC reprennent ainsi les codes habituellement utilisés dans un programme domestique. Une ambiance lumineuse et travaillée, accompagnée de tapis, définissent des zones d’attente. La présence de matériaux organiques et un travail sur la perspective avec des touches de couleurs concrétisent le projet.

Deux essences de bois jouent un jeu complémentaire sur les zones tactiles. D’abord le chêne avec un rapport à la verticalité que l’on retrouve sur les mains courantes, les luminaires et poignées d’armoires. Le noyer, quant à lui, est appliqué sur une horizontalité avec le mobilier de réception et les tablettes. Le bois utilisé ainsi de manière ponctuelle devient le dénominateur commun au projet.



Autres reportages qui pourraient vous intéresser


Villas | 1806 Saint-Légier-La-Chiésaz

Villa Familiale

Villa Familiale
Logements | Vevey

Le Colibri

Le Colibri
Villas | Chexbres

Villa en Lavaux

Villa en Lavaux
Bâtiments administratif et commerces | Vevey

Vaudoise Assurances

Vaudoise Assurances
Villas | La Tour-de-Peilz

Villa Pérouge 87

Villa Pérouge 87
Villas | La Tour-de-Peilz

Villa Pérouge 85

Villa Pérouge 85
Logements | La Tour-de-Peilz

Villa Pérouge 83

Villa Pérouge 83
Transformations intérieures | Ollon

Villa Les Cèdres

Villa Les Cèdres
Bâtiments administratif et commerces | Le Mont-sur-Lausanne

Budron A5

Budron A5
Logements | Châtel-St-Denis

Les Balcons des Misets

Les Balcons des Misets
Logements | Montreux

Route de Glion

Route de Glion
Villas | La Tour-de-Peilz

Villa "Cressire"

Villa "Cressire"
Transformations intérieures | Vevey

Rue des Communaux 35

Rue des Communaux 35
Bâtiments administratif et commerces | Clarens

Rue du Lac 118

Rue du Lac 118
Logements | Blonay

Rue du Village 30

Rue du Village 30
Rénovations | VEVEY

Logements lofts

Logements lofts