Etablissements médicaux

Etablissements médicaux

Le Nouveau Prieuré, Chêne-Bougeries

SITUATION / PROGRAMME

Donner du sens. Plantons le décor: Genève; la rive gauche du lac; la commune de Chêne-Bougeries; une surface de 17’667 m2 campée entre le plateau de Frontenex et l’ensemble résidentiel de la Gradelle. La zone est à bâtir; le potentiel est important.

 

Ce beau terrain situé aux portes de la ville appartient depuis le début du 20ème siècle au Bureau Central d’Aide Sociale (BCAS), une institution reconnue à Genève qui aide les habitants en difficulté du canton, sans distinction de nationalité, d’appartenance politique ou religieuse. Il y a une quinzaine d’années, se pose la question de la mise aux normes de l’établissement pour personnes âgées construit sur le site en 1961. Très vite, l’importance des travaux et l’inévitable diminution de la capacité d’accueil poussent l’institution à revoir sa feuille de route. Le projet de rénovation passe à la trappe et fait place à une idée audacieuse, à la hauteur des idéaux du BCAS.

 

Fruit d’un partenariat public/privé constitué pour l’occasion, un groupe de travail entend faire cohabiter plusieurs types de populations et différents modèles d’activités (home pour personnes âgées, crèche, foyer réservé aux polyhandicapés, logements pour étudiants et appartements locatifs). Lancé en 2002, le concours d’architecture honore un urbanisme enveloppant, où trois bâtiments partageant équipements et services gravitent autour d’une place centrale et des aménagements extérieurs communs. Le complexe est baptisé “Nouveau Prieuré”. Il est convenu que le nouvel EMS en sera la première réalisation. Rapprochement entre générations, combat contre l’isolement et valeur du “vivre ensemble”: après la théorie, l’heure est désormais à la pratique.

PROJET

Concrétiser une idée. Situé au sud de la parcelle, ce volume de quarante-cinq mètres de long par vingt-cinq de large accueille près de cent pensionnaires. À chacun des six étages, autour d’un noyau central avec puits de lumière et circulations verticales, se développent deux appartements répartissant des espaces privatifs (chambres avec douche et WC) et des surfaces collectives (loggias, cuisinettes, salons et salles à manger). 

 

Véritables lieux d’habitation, ces appartements favorisent les échanges en même temps qu’ils respectent l’intimité des personnes âgées qui les occupent. Le résident voit ainsi ses valeurs personnelles maintenues (les chambres sont individuelles et librement aménagées), en même temps qu’il est invité à la rencontre lors des repas et animations qui sont proposés dans les appartements. 

 

Une entrave au repli sur soi que renforce la présence au rez-de-chaussée d’une crèche et d’une cafétéria accessible à tous les publics. La composition des façades joue l’alternance simple des pleins et des vides. Sur le pourtour de l’édifice, chaque baie est ouverte sur la hauteur de l’étage, comme évidée du volume. Les parties pleines se retournent dans une embrasure profonde, formant pour chaque chambre une petite loggia. Les tonalités chaudes (serrurerie champagne, murs en béton brut jaunes, orangés et rouges), mais aussi les faux équerrages et les parallélismes approximatifs du bâtiment achèvent de donner à l’ensemble son identité propre, à la fois sobre, nerveuse et rythmée.

 

Sur le fond comme sur la forme, le projet architectural répond au projet institutionnel. Une signature très maîtrisée, parfaitement mise en œuvre et labellisée Minergie®, qui se verra étendue aux autres bâtiments qui, bientôt, achèveront le complexe intergénérationnel du “Nouveau Prieuré”.



Autres reportages qui pourraient vous intéresser


Logements | 1024 Ecublens

Croset Parc

Croset Parc
Hôtellerie - Tourisme | Genève

Hôtel Ibis

Hôtel Ibis
Bâtiments administratif et commerces | Changins-Nyon

Agroscope

Agroscope
Logements | Neuchâtel

Crêt-Taconnet Sud

Crêt-Taconnet Sud