Les Hauts du Cossy

Logements

Logements

Les Hauts du Cossy, Nyon

HISTORIQUE/SITUATION

Ce projet développé par Steiner SA offre un lieu de vie idéalement situé au centre-ville de Nyon. L’architecture haut de gamme se fond harmonieusement dans le plan de quartier. Le nouveau bâtiment est construit avec des matériaux de haute qualité. La démolition de deux villas existantes en faveur de logements a permis la construction d’un immeuble résidentiel offrant 14 appartements.

PROGRAMME

La construction en angles repose sur un parking souterrain. Une architecture légèrement atypique offre des variations de niveaux : une partie en rez-de-chaussée plus un étage, une autre en rez plus deux étages et, enfin, une dernière partie en rez plus trois niveaux dont le dernier est en attique. Les 14 appartements en PPE s’étagent de de 2 pièces et demie à 4 pièces et demie, dont un appartement en attique disposant de deux larges terrasses partiellement couvertes.

Chaque logement possède soit un jardin privatif pour les logements au rez-de-chaussée, soit une loggia pour les logements dans les étages. Une grande terrasse est à la disposition de tous les habitants au 2e étage, au-dessus de la partie la plus basse de l’immeuble. De plus, une place de jeux a été installée dans le jardin partagé à l’arrière du bâtiment.

PROJET

Le projet a cherché à instituer un rapport clair par rapport à la rue, tout en respectant les gabarits et le règlement du plan de quartier qui définissaient sa volumétrie. Les bâtiments ont été orientés de sorte à ce que les terrasses donnent des vues ouvertes sur des zones dégagées. Par des murs, il fixe le rapport entre l’espace public et les jardins du rez-de-chaussée. Ces murs délimitent également, en creux, un jardin partagé en lien avec le quartier, au nord, et l’entrée du bâtiment au sud. Les murs deviennent ensuite les bandeaux horizontaux de la façade, marquant les strates changeantes des étages. Le bâtiment tire parti du dénivelé en direction du Cossy pour accueillir les entrées piétonnes et véhicules depuis le rez inférieur. Au-dessus, la distribution s’articule autour d’une unique cage d’escalier qui donne accès aux 14 logements, au jardin partagé au rez supérieur et à la terrasse commune au 2e étage.

Chaque appartement bénéficie d’une double orientation, articulée autour de grands balcons d’angles qui marquent les extrémités du volume et orientent les vues vers les dégagements dont bénéficie le site. Les salles d’eaux sont toutes regroupées au centre du bâtiment, dans un noyau en béton armé. La matérialité affirme le caractère de plus en plus urbain du lieu, à l’aide d’une superposition de bandeaux crépis ou de briques de parement.

RÉALISATION

La structure porteuse a été réalisée en béton armé, avec maçonnerie pour les murs périphériques des balcons. Une isolation extérieure est habillée de crépi dans la continuité des parapets des balcons et de revêtement en céramique collé sur les meneaux et autres parties de la façade. Une tablette en alu éloxé cerne tout le pourtour du bâtiment, à chaque étage, dans le prolongement des balcons. Les fenêtres sont en bois-métal avec une finition en gris. Les balcons et terrasses sont éclairés par des luminaires en céramique. Un puits de lumière apporte de la clarté dans les espaces communs et les appartements contigus. A l’intérieur, les murs des communs sont en béton brut recouvert d’une lasure transparente, tout comme les escaliers. Les circulations sont en terrazzo. Dans les appartements, les équipements ont été adaptés aux demandes des acquéreurs.



Partenariats