Logements

Logements

Résidence les Trèfles, 1245 Collonge-Bellerive

HISTORIQUE / SITUATION

La commune de Collonge-Bellerive se situe sur la rive gauche du Lac Léman dans le canton de Genève. La commune est constituée principalement de quartiers résidentiels. Sur une parcelle de 6 110 mètres carrés viennent s’implanter deux immeubles de dix logements chacun, séparés par une rampe d’accès au parking souterrain. Un parc arboré avec sentier de balade serpente tout autour des bâtiments. Une place de jeux pour les enfants termine cet ensemble d’habitation de standing.

PROJET

Les deux immeubles s’élèvent de deux niveaux sur rez-de-chaussée. Les appartements du rez-de-chaussée bénéficient de jardins, ceux du premier étage de grands balcons et les logements en attique jouissent de grandes terrasses avec, pour certains, une vue sur le Léman. Une partie des façades de ces bâtiments en béton est recouverte de pierre collée sur l’isolation. Le garage en sous-sol propose une résine au sol et les deux entités offrent un local pour les poussettes à chaque montée d’escaliers et une cave à vins avec une armoire particulière pour chaque appartement. Tous les balcons et terrasses sont équipés de spots en sous-face pour les balcons supérieurs et sous les casquettes de la toiture pour les terrasses des attiques.

À l’intérieur, l’aménagement a été laissé au libre choix des acquéreurs. On retrouve soit du carrelage, soit du parquet au sol, tandis que les WC et salles de bains sont en faïence toute hauteur. Les pièces de vie bénéficient de larges baies vitrées coulissantes et à levage pour avoir un seuil minimum à passer. Ces vitrages font entrer un maximum de lumière à l’intérieur des logements et les garde-corps en verre des balcons donnent plus de profondeur et laissent passer la lumière.

Certains propriétaires ont installé un bio-sauna ou un hammam dans leur logement. La gestion du chauffage se fait au moyen d’une tablette via l’application e-smart. Plusieurs clients ont mis en place des modules supplémentaires afin de pouvoir scénariser leur bien pour simuler une présence en cas d’absence. Tous les logements sont également pourvus d’un visiophone.

Les deux bâtiments respectent les normes à haut potentiel énergétique et de ce fait on retrouve des triples vitrages sur l’ensemble des logements. Le système de chauffage fait appel à une pompe à chaleur avec des unités extérieures posées en toiture. Des panneaux solaires fournissent 30 % de l’énergie pour chauffer l’eau chaude sanitaire et la toiture est végétalisée.

À l’extérieur, les aménagements ont porté sur diverses plantations respectant les plans d’aménagement paysager imposé par l’Office cantonal de l’agriculture et de la nature. La pelouse dans les jardins a été mise en place sous forme de rouleaux à gazon et de semis pour les parties communes. Les terrasses sont revêtues de carrelage et de lames IPE pour les attiques. Un jardin japonais a été élaboré en bout des coursives des cages d’escaliers et une zone de jeux pour les enfants a été réalisée dans la copropriété. On retrouve également un couvert à vélos et une zone en grille à gazon pour pouvoir supporter le stationnement de véhicules incendie.

Deux mesures particulières ont été réalisées sur ce projet. La première concerne la mise en place de parois berlinoises pour maintenir le terrain en limite de propriété. La deuxième porte sur le soin particulier apporté à l’acoustique en raison de la proximité avec la propriété voisine qui accueille une princesse saoudienne.

 

 



Partenariats