Etablissements médicaux

Etablissements médicaux

Espace Santé, 1847 Rennaz

HISTORIQUE

« Petit frère » ou complément naturel  de l’Hôpital Riviera-Chablais (HRC), le centre hospitalier intercantonal de l’Est vaudois et du Chablais valaisan, l’Espace Santé Rennaz se consacre non seulement aux patients et au personnel de l’hôpital voisin mais aussi à la population du Chablais en général. Son offre para-hospitalière est très large puisque l’établissement accueille, notamment, des patients ambulatoires, des logements du personnel, des chambres de garde, des cabinets médicaux ou dentaires, une pharmacie et une crèche pour les enfants du personnel ou les familles des localités voisines.

SITUATION

La parcelle où s’est installé le projet est relativement singulière par sa dimension tout en longueur. Elle est soumise au règlement du PAC (plan d’affectation cantonal) qui limite, sur cette zone hospitalière,  la construction à un rez-de-chaussée et deux étages supérieurs et définit un coefficient d’occupation du sol de 0.25, ce qui impose donc des espaces verts importants.

La parcelle a permis d’aménager, côté ouest, les arrêts  de bus de la nouvelle ligne qui desservira l’hôpital, et de créer, côté est, une aire de jeux pour le village.

CONCEPT

Le projet, par sa position, doit former le trait d’union entre, d’un côté, la grande échelle que forme l’Hôpital Riviera-Chablais et, de l’autre, l’échelle plus bucolique du village de Rennaz : côté nord, un grand front bâti et, côté sud, une série de bâtiments plus étroits, en relation avec le gabarit des petites maisons du village. De cette réflexion est née la forme en peigne d’un projet alliant ces deux qualités en une forme rythmée et simple. Par ce résultat, le projet profite de l’émergence de cinq cours extérieures côté village qui viennent lier les espaces verts aux espaces intérieurs du projet.

PROGRAMME

 Le projet est né pour abriter toutes les activités para-hospitalières nécessaires au bon fonctionnement de l’hôpital. La structure simple doit permettre l’accueil de nombreuses activités aux besoins multiples. Elles sont à ce jour au nombre de dix-huit.  Réparties dans le secteur ouest, le plus privé, on trouve les logements, les chambres de garde, le centre de vie enfantine et les bureaux. Le secteur est regroupe les activités les plus médicalisées et l’accueil de patients avec la maison de naissance, le centre de médecines intégratives et d’acupuncture, les cabinets médicaux, les policliniques psychiatriques, entre autres. Les activités plus commerciales, pharmacie, clinique dentaire et centre ophtalmique, se situent au rez-de-chaussée dans l’angle le plus passant du projet.

RÉALISATION

 La structure est réalisée en béton armé avec poteaux et poutres noyées dans les dalles. Les fondations s’appuient sur pieux et radiers. Le sous-sol a été traité en cuve blanche et comprend un abri PC. La ventilation est assurée par des monoblocs situés en toiture et chemine dans les circulations des zones bureaux et logements. Les diverses contraintes de hauteur et la variabilité des faux-plafonds ont conduit à une ventilation incorporée en dalle pour les logements ainsi qu’au soufflage et reprise par les circulations dans les bureaux. Le chauffage est assuré soit par dalles actives soit par planchers chauffants. Les réseaux sanitaires et électriques partent du sous-sol pour alimenter les différents objets selon des cheminements complexes.

La peau de l’enveloppe des façades est en tôle aluminium profilée en zigzag. Elle a été préparée sur mesure pour épouser parfaitement la géométrie du volume. L’aluminium est anodisé en bronze et les parties formant les cours sont anodisées en gold. Le résultat confère au projet un aspect soyeux et une vibration sans cesse changeante selon la météo et la position de l’observateur.

INTÉRIEUR

À l’intérieur, le sol est traité en simili terrazzo, avec injection de verre brun pour les cages d’escalier. Toutes les autres surfaces du projet sont couvertes de linoléum teinte « chocolat au lait ». Les sanitaires et salles de bains sont revêtus de faïence de teinte « menthe glacée ». Les murs sont en béton apparent lissé, de peinture grise pour les cages d’escalier et les couloirs, de peinture blanche pour les logements, les bureaux et les cabinets médicaux.

TECHNIQUES

Pour intégrer les préoccupations écologiques et de sauvegarde énergétique, toutes les mesures ont été prises pour respecter les contraintes du label Minergie-ECO, un complément au label de base qui inclut les aspects liés à la santé et à l’écologie de la construction. Des panneaux photovoltaïques installés sur le toit produisent une partie de l’énergie.

AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS

Le règlement de construction et la volonté d’assurer un trait d’union avec le village de Rennaz ont conduit à l’aménagement d’un grand espace vert. Les plantations d’arbres et d’essences végétales indigènes ont permis de constituer une zone verte très dense qui est accessible tant par les habitants du village de Rennaz que par les utilisateurs et visiteurs de l’Espace Santé. Une bande végétale a été ajoutée sur la toiture nord du bâtiment pour augmenter la surface végétalisée dans la zone.

DÉFIS RELEVÉS PAR LES CONSTRUCTEURS

Les points les plus importants ont été, pour une part, la mise en place du principe de cuve blanche pour le sous-sol dont le niveau est implanté sous le niveau de la nappe phréatique et  à une encablure du cours principal du Rhône.  Par ailleurs la mise en place d’un bassin de rétention, la construction d’éléments de façade sur mesure, la multiplicité d’affectations des  locaux (dix-huit spécifications particulières) ont très largement complexifié les problèmes, donc les solutions à trouver…

POINTS FORTS

Le projet a été conçu sur mesure selon un module de 51 centimètres qui a constitué la trame de base de tout le projet, jusqu’au profil de la tôle de façade. La trame structurelle de 255 centimètres et la largeur fine du volume, ont permis la mise en place d’aménagements et d’activités très variés tout en offrant de larges ouvertures pour faire entrer la lumière extérieure et profiter du paysage montagneux de la Riviera, du Chablais vaudois et valaisan.