Bâtiment administratif Nestlé

Rénovations

Rénovations

Bâtiment administratif Nestlé, Vevey

HISTORIQUE/SITUATION

L’entrée ouest de Vevey, En Bergère, est marquée par le siège international du groupe Nestlé. Il est composé de deux bâtiments. Le premier, célèbre Y, que l’architecte Jean Tschumi a réalisé pour Nestlé à la toute fin des années cinquante, a été réaménagé pour la dernière fois en 2017. Le second, signé Burckhardt & Partner, contigu au premier à l’est, a été inauguré en 1977. Il était frappé d’obsolescence technique. Les performances énergétiques dataient de cinquante ans, les pièces détachées manquaient, l’environnement de travail n’était plus au goût du jour. La décision a été prise de rénover complètement le bâtiment, en ne conservant que les murs porteurs et les dalles. Tout le reste devait être mis à neuf.

PROGRAMME

Le but principal du nouveau programme était de concevoir un environnement de travail répondant au concept Activity Based Working. L’ABW est un type d’aménagement qui permet aux collaborateurs de choisir l’environnement dans lequel ils souhaitent travailler, celui qui leur convient le mieux en fonction de leurs activités variées. D’où la nécessité de locaux diversifiés tels que zones de travail, de concentration, de privacité, des espaces collaboratifs, de discussion, de convivialité.

Il s’agissait aussi d’agrandir la salle polyvalente, de fusionner le restaurant «service à table» avec le restaurant de direction, d’intégrer le digital dans la gestion du bâtiment et d’améliorer l’expérience offerte aux utilisateurs.

PROJET/CONCEPT

Les deux bâtiments du site ne bénéficient pas de la même protection du Service vaudois des monuments et sites: l’Y de Jean Tschumi est classé en note 1, le bâtiment rénové en note 3. D’où la nécessité de maintenir l’esprit général de la façade de l’immeuble en rénovation, tout en ajoutant une protection solaire qui n’existait pas sur le bâtiment d’origine. La solution a été le choix de verres électrochromiques pour gérer l’éblouissement et les gains ou rejets thermiques selon la saison. Ces verres ont permis le maintien de la façade miroir lisse, sans ajout de stores. Il s’agissait en effet de conserver l’aspect d’origine car c’était une obligation de maintenir un effet miroir pour que le bâtiment Tschumi vienne s’y refléter. Pour l’intérieur, l’effort principal a été la mise en place du concept Activity Based Working, selon les principes développés sur d’autres projets précédemment réalisés dans d’autres bâtiments de la société (Entre 2 Villes à La Tour-de-Peilz, bâtiment Tschumi contigu). Enfin, pour respecter le concept d’origine, on a maintenu l’aspect et l’expression du noyau central, qui caractérisaient fortement l’édifice.

RÉALISATION

Gros œuvre et enveloppe. Pour ne garder que les murs porteurs et les dalles, c’est une large opération de démolition et de désamiantage qui a touché tout le bâtiment sauf les cages d’escalier. Les escalators mécaniques reliant les six niveaux du bâtiment ont cédé la place à un escalier monumental qui a fait l’objet d’un travail de recherche pour s’inscrire dans l’esprit de celui en spirale dessiné par Jean Tschumi.

Intérieur. L’intérieur reprend les codes développés dans le cadre de l’ABW, les matériaux ont aussi été adaptés à la particularité du site En Bergère: le bois wengé ALPI afin d’accroître la résistance à la décoloration dans le temps, l’érable sycomore et le choix des moquettes. Le noyau central a fait l’objet d’un soin particulier, habillage de bois avec une succession d’espaces pour permettre la mise en valeur d’œuvres d’art ou d’affichages propres aux équipes. En plus des zones de travail proprement dites, des aménagements particuliers ont été réalisés. Au sixième étage nord, une salle polyvalente pouvant accueillir jusqu’à 420 personnes, complètement reconstruite à neuf et équipée des dernières technologies; au même étage sud, un restaurant avec service, cuisine et salons de réception; enfin, au cinquième étage, un centre de conférence multifonctionnel.

Technique. Le site avait déjà recours à l’eau du lac et aux pompes à chaleur pour assurer chauffage et refroidissement des bâtiments. Une nouvelle la station de pompage a été réalisée pour répondre aux nouveaux besoins de chaleur et de refroidissement, permettant ainsi de réduire de 70% la consommation de gaz. Une étape ultérieure est prévue pour le bâtiment Tschumi afin d’atteindre un site zéro carbone en 2025. La ventilation a été reprise dans sa totalité, avec récupération de chaleur et nouvelle distribution. Un réseau de sondes, placées entre autres dans les luminaires, mesure la tenue en gaz carbonique et permet d’adapter la puissance de la ventilation en fonction de l’occupation effective des locaux.

Toutes les installations sanitaires ont été refaites à neuf, y compris écoulements et alimentations. L’installation électrique a aussi été entièrement rénovée, avec une nouvelle station transformatrice, un groupe de secours diesel pour alimenter principalement les datas centers du site ainsi que la pose de panneaux photovoltaïques sur les toits. Tout l’éclairage est en leds, avec, comme particularité, des lampes de bureau sur pied équipées de multicapteurs de présence et de luminosité qui évaluent les mesures de confort au plus près des utilisateurs et permettent de réaliser des économies d’énergie.

MESURES PARTICULIÈRES

La réalisation de la nouvelle extension de la station de pompage de l’eau du lac pour alimenter les pompes à chaleur a nécessité des travaux spéciaux afin de pouvoir construire le terrassement nécessaire sous le niveau du lac. La technique des colonnes de jetting, un traitement hydrodynamique du béton, a permis d’asseoir l’enceinte des fouilles dans un terrain imprégné d’eau.

AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS

Quatre années de travaux et surtout les installations de chantier ont mis à mal les aménagements extérieurs. La remise en état a été complétée par la mise en place de quelques améliorations: nouvelle entrée du shop, nouveau quai de livraison, nouvelle place de détente pour les employés.

DÉFIS

Les travaux du bâtiment Burckhardt & Partner ont été réalisés en deux phases pour garantir une occupation partielle du site durant les travaux. La première étape s’est concentrée sur l’aile sud en conservant l’activité de l’aile nord, puis inversement. Mais cette deuxième étape a été exécutée durant la vague de Covid. Les délais ont cependant été tenus grâce au recours à LEAN, une méthode qui recherche l’amélioration continue et l’élimination des gaspillages en engageant la collaboration de l’ensembles des acteurs. Une planification très serrée a été nécessaire pour garantir les délais. Tout spécialement ceux, très longs, concernant la fourniture des verres électrochromes des façades qui demandaient un traitement spécial.

POINTS FORTS

L’apparence du bâtiment d’origine a été préservée alors que les performances énergétiques ont fait l’objet d’améliorations déterminantes. Entièrement rénové, le bâtiment est intelligent et économe en énergie. Avec une élégance intemporelle qui lui assure une résistance aux modes, le site offre des espaces de travail à l’avant-garde qui permettent aux collaborateurs de choisir les zones qui correspondent le mieux à la multiplicité des tâches qu’ils ont à y accomplir.


Télécharger le PDF
Code de référence: 32/3495
Consulter le pdfCommander la version print

Autres reportages qui pourraient vous intéresser


Industrie - Artisanat | Etoy

Garage AMAG Etoy

Garage AMAG Etoy
Bâtiments administratif et commerces | Vevey

Bâtiment Tschumi

Bâtiment Tschumi
Bâtiments administratif et commerces | La Tour-de-Peilz

Nestlé Entre-deux-Villes-E2V

Nestlé Entre-deux-Villes-E2V
Bâtiments administratif et commerces | La Tour-de-Peilz

Nestlé Entre-deux-Villes-E2V

Nestlé Entre-deux-Villes-E2V