Constructions diverses

Constructions diverses

BATLab Genève, Genève

HISTORIQUE / SITUATION

Un site en mouvement (presque) perpétuel. Situé sur la rive gauche du lac dans le quartier fortement urbanisé de La Cluse, le complexe des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) ne brille pas par son homogénéité. Planifié dans les années 1940, l’ensemble se distingue aujourd’hui par ses bâtiments modernes dont la clarté formelle d’origine semble avoir disparu derrière les besoins sanitaires, les nécessités logistiques ou le développement technologique.

À l’image de la recherche médicale, cette architecture est en évolution permanente.
Changeant la morphologie du quartier, de nouvelles constructions voient le jour, alors que les anciennes disparaissent, se transforment ou s’agrandissent au gré des besoins et des moyens alloués.

C’est dans ce contexte que la direction des HUG envisage la création d’un nouveau bâtiment de laboratoires. Lancé en 2005, un concours d’architecture sur invitation permet de définir les grandes lignes du projet. L’emplacement retenu borde la rue Lombard, au nord-est du site.

PROGRAMME

Une rationalisation bienvenue. Dans une certaine mesure, l’étroitesse du terrain et l’adaptation nécessaire aux constructions existantes ont défini la volumétrie du nouveau bâtiment et la distribution intérieure des espaces. À part pour le dernier étage et le sous-sol (réservés à la technique), chaque niveau abritera des activités de recherche médicale pointue (immunologie, biologie spécialisée, génétique humaine, analyses de prévention et de dépistage, équipements pour la modélisation des maladies du cerveau et du vieillissement, etc.).
L’édifice entend ainsi centraliser les laboratoires d’analyses dispersés sur le site.

Dégageant de la place dans les constructions existantes, ce regroupement permet surtout de parfaire la qualité des prestations et d’en améliorer les performances et l’efficacité (suppression des doublons, rapidité du traitement des données, économie générale). L’idée n’est pas l’ajout successif d’unités, mais une fusion de compétences et une mutualisation des services.

PROJET

Un tricot haut de gamme. Surnommé “BATLab” et conçu comme un bras supplémentaire au complexe hospitalier, ce bâtiment de dix étages n’a pas d’entrée principale. Les accès se font directement depuis les constructions présentes, avec un réglage parfait entre les niveaux projetés et les paliers existants.

Les contraintes liées au type d’affectation ou au calage avec les bâtiments adjacents n’empêchent pas la simplicité du plan-type. Les deux extrémités des étages courants accueillent ainsi les circulations verticales (ascenseurs, escaliers en façade), les salles communes et les toilettes; au centre du volume, une large surface traversante comprend les laboratoires proprement dits. Tramé à 110 cm, ce noyau est conçu pour être évolutif, sans murs porteurs gênant. Il est en outre cadré par deux gaines qui permettent d’alimenter les laboratoires sans croisement des éléments techniques.
Hormis les dalles Cobiax (insertion de ballons de plastique recyclé pour alléger la structure) et la technologie poussée de la climatisation (précision du taux d’humidité et de la température), le système constructif du bâtiment reste traditionnel. Un squelette simple dissimulé par un traitement de façade aussi élaboré qu’élégant.

Dans un mélange de verre émaillé et d’aluminium, “BATLab” joue en effet la carte de la variation sur un même thème. Le tressage des bandes horizontales et verticales, reprenant en façades S-N la trame des 110 cm, relie puis unifie les différents niveaux. Ce qui singularise l’expression du bâtiment en combinant opacité et transparence, orthogonalité et biais, effets mats et brillance. Un maillage sur-mesure qui se déploie et s’élargit progressivement aux extrémités des façades pour baigner de lumière les espaces communs.

La fonctionnalité maîtrisée et l’adaptation aux bâtiments adjacents permettent à « BATLab » de s’inscrire avec réussite dans l’imbrication du complexe hospitalier existant. Son identité visuelle forte en fait désormais un des éléments majeurs du site, dans la lignée des nouveaux grands projets des HUG.



Autres reportages qui pourraient vous intéresser


Bâtiments administratif et commerces | Seoul 03165

Ambassade de Suisse à Séoul

Ambassade de Suisse à Séoul
Bâtiments administratif et commerces | 1003 Lausanne

Showroom Tesla

Showroom Tesla
Rénovations | 1004 Lausanne

Avenue de France 34-42

Avenue de France 34-42
Bâtiments administratif et commerces | Genève

Rhône-Monnaie

Rhône-Monnaie
Logements | Petit-Saconnex

Sous-Bois

Sous-Bois
Bâtiments administratif et commerces | Sécheron

Japan Tobacco International

Japan Tobacco International
Etablissements scolaires | Lausanne

Flon Pépinières

Flon Pépinières
Bâtiments administratif et commerces | Genève

Merck-Serono Sécheron

Merck-Serono Sécheron
Bâtiments administratif et commerces | Epalinges

Biopôle III

Biopôle III
Bâtiments administratif et commerces | Rolle

Volta

Volta
Industrie - Artisanat | Lausanne

Nestlé Bâtiment E

Nestlé Bâtiment E
Bâtiments administratif et commerces | Genève

Wipo-Ompi

Wipo-Ompi
Industrie - Artisanat | Crissier

B. Braun Medical

B. Braun Medical
Bâtiments administratif et commerces | Bienne

FANUC CNC Europe

FANUC CNC Europe
Bâtiments administratif et commerces | Etoy

Parker Hannifin Corporation

Parker Hannifin Corporation
Industrie - Artisanat | Neuchâtel

Philip Morris Products SA

Philip Morris Products SA
Bâtiments administratif et commerces | Neuchâtel

Philip Morris International R&D Campus

Philip Morris International R&D Campus
Bâtiments administratif et commerces | Lausanne

Raiffeisen au Flon - Lausanne

Raiffeisen au Flon - Lausanne
Industrie - Artisanat | Belp

Alupak

Alupak
Logements | Peseux

Parc du Château

Parc du Château
Industrie - Artisanat | Orbe

Nescafé Orbe

Nescafé Orbe